Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne (UE), réunis en sommet par vidéoconférence, ont souligné jeudi la nécessité de maintenir des restrictions “strictes” et d’accélérer la vaccination, afin de faire face à la pandémie de Covid-19 et à la propagation rapide des variants qui posent des défis supplémentaires.

“Nous sommes déterminés à continuer à travailler ensemble et à coordonner notre action pour lutter contre la pandémie et ses conséquences. La situation épidémiologique reste grave et les nouvelles variantes posent des défis supplémentaires. Nous devons donc maintenir des restrictions strictes tout en redoublant d’efforts pour accélérer la fourniture de vaccins”, ont indiqué les Vingt-sept dans des conclusions adoptées à l’issue de la première journée de leur sommet virtuel.

S’ils se sont félicités que la stratégie vaccinale de l’UE a veillé à ce que tous les États membres aient accès aux vaccins, les dirigeants européens ont, toutefois, insisté sur l’impératif d’accélérer d’urgence l’autorisation, la production et la distribution des vaccins.

Les Vingt-sept se sont également engagés à renforcer leur capacité de surveillance et de détection afin d’identifier les variants du virus et contrôler leur propagation.

“Nous soutenons les efforts supplémentaires de la Commission pour travailler avec l’industrie et les États membres pour augmenter la capacité de production actuelle des vaccins et pour adapter les vaccins aux nouveaux variants si nécessaire”, ont affirmé les dirigeants européens.

S’agissant des restrictions de voyage, ils ont insisté que “pour le moment, les déplacements non essentiels doivent être limités”.

Selon les Vingt-sept, des restrictions peuvent être introduites conformément aux principes “de proportionnalité et de non-discrimination” et en tenant compte de la situation spécifique des communautés transfrontalières.

“La libre circulation des biens et des services au sein du marché unique doit être garantie, y compris en utilisant les voies vertes”, ont-ils réitéré.

Les dirigeants européens ont, par ailleurs, appelé à la poursuite des travaux sur une approche commune des certificats de vaccination à l’échelle de l’UE.

Ils ont de même réaffirmé la solidarité de l’UE avec les pays tiers dans leur réponse à la pandémie et son engagement à contribuer à l’amélioration de l’accès aux vaccins.

Bouton retour en haut de la page
Fermer