La quatrième édition du Festival international des arts de la rue, organisée par l’Association Odyssée pour la culture et l’art, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, s’est ouverte samedi soir à Laâyoune.

Initiée avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, cette manifestation a pour objectif de faire de la culture et de l’art des locomotives du développement dans les provinces du Sud, mettre en avant leurs atouts socio-économiques et promouvoir le rayonnement de la ville de Laâyoune, en particulier, et de la région en général, a déclaré à la MAP, Abdelkader Atouif, président de l’ONG Odyssée.

A cet égard, il a indiqué que le festival veut faire de la Place Al-Machouar et des espaces publics de Laâyoune des lieux de rencontre des artistes de rue en provenance de différents pays, à savoir l’Espagne, l’Argentine, l’Italie, le Chili, le Portugal, outre des troupes artistiques nationales.

Au cours de l’édition 2019 de cet événement, les arts de la rue s’inventent et se métissent entre musique, graffiti, cirque, feu d’artifice, acrobatie, statue vivante et théâtre, a-t-il fait remarquer.En outre, M. Atouif a rappelé que le festival entre dans le cadre de la mise en œuvre du volet culturel au titre du contrat-programme relatif au financement et à la réalisation des projets de développement intégrés de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Il a aussi pour objectif de promouvoir la culture hassanie en tant que patrimoine humain immatériel riche et varié à la faveur de l’organisation de nombreuses activités.

Au programme de cette manifestation figurent notamment un colloque sur le conte folklorique hassani, des pièces de théâtre et un atelier de formation à l’art de la narration.

 

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer