Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a officiellement inauguré, lundi à Accra, le siège du secrétariat permanent de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

En juillet 2019, le Ghana a été choisi pour abriter le siège de la Zlecaf qui ambitionne la création d’un marché libéralisé pour les marchandises et les services facilité par la circulation des personnes afin d’approfondir l’intégration économique du continent africain, conformément à la vision panafricaine d’une “Afrique intégrée, prospère et pacifique” telle qu’énoncée dans l’Agenda 2063.

Intervenant à cette occasion, M. Akufo-Addo a noté qu’il s’agit d’un moment historique pour le Ghana, relevant la fierté de son pays d’avoir le privilège d’accueillir cette institution panafricaine.

La ZLECAf fera de l’Afrique la plus grande zone de libre-échange au monde avec une population de 1,2 milliard d’habitants et un produit intérieur brut total d’environ 2,5 billions de dollars américains.

La Zone devra favoriser, entre autres, la circulation des capitaux et des personnes physiques et faciliter les investissements, promouvoir et réaliser le développement socio-économique inclusif et durable, renforcer la compétitivité des économies des pays africains et promouvoir le développement industriel à travers la diversification et le développement des chaînes de valeurs régionales, le développement de l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Bouton retour en haut de la page
Fermer