L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a repris, mardi à Agadir, sa tournée des régions du Royaume afin de mettre en place, en concertation avec les professionnels du tourisme et les responsables des Conseils régionaux du tourisme, un plan de relance régional en matière de promotion.

“La trêve aura été de courte durée. L’ONMT, qui avait entamé le mois dernier une tournée régionale marathon, a repris la cadence. C’est à Agadir que Adel El Fakir, accompagné de ses équipes, se sont rendus hier”, indique l’Office dans un communiqué, précisant que la réunion s’est tenue à la Wilaya de Souss-Massa, sous la présidence du Wali et en présence du président de la région.

Les responsables du Conseil Régional du Tourisme (CRT) d’Agadir étaient également au rendez-vous pour plancher aux côtés des responsables de l’Office sur les actions à mettre en œuvre pour assurer la relance du secteur.

“Agadir est une ville touristique à laquelle nous attachons une attention particulière. En accompagnement de la refonte totale que vit la ville et la région, l’objectif de l’Office est d’en faire une marque encore plus forte en mettant en exergue toute la richesse de la destination. Et pour cela nous comptons bien mettre en place une stratégie agressive en matière de promotion”, a dit Adel El Fakir, Directeur général de l’ONMT, cité dans le communiqué.

Ville touristique par excellence, Agadir a connu ces 5 dernières années (avant-covid), une augmentation moyenne des arrivées de +8% tandis que les nuitées ont évolué de +5%. Les marchés français et allemand restent les deux premiers pourvoyeurs de touristes pour la région de Souss-Massa avec environ 51% de part de marché cumulée. D’autres marchés font leur apparition comme le Royaume-Uni avec une progression en nuitées de +8% en 2019 par rapport à 2018.

L’objectif consiste ainsi à permettre à cette ville de récupérer ses parts de marchés perdues. Dans ce sens, l’ONMT a mis en place une stratégie en trois points, à savoir “faire d’Agadir une marque balnéaire forte et axer la promotion sur les marchés émetteurs les plus importants en l’occurrence, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, “intégrer Taghazout à la marque Agadir afin d’apporter de l’innovation et susciter un intérêt nouveau à la marque” et “renforcer les liaisons aériennes à partir des principaux bassins émetteurs”.

En décembre 2020, l’ONMT, en partenariat avec Royal Air Maroc (RAM), a mis en place quatre nouvelles routes aériennes directes reliant Agadir à Londres, Bruxelles, Manchester et Lyon à raison de deux fréquences par semaine pour chaque liaison.

Bouton retour en haut de la page
Fermer