Le parc de la téléphonie mobile s’est accru de 4,31% à 46,67 millions d’abonnés au terme de l’année précédente, réalisant un taux de pénétration de 131,14%, selon l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

La répartition du parc mobile fait ressortir des progressions annuelles respectives de 20,54% et 2,76% pour les parcs post payé et prépayé, précise l’ANRT dans un communiqué sur l’évolution du secteur des télécommunications en 2019.

De son côté, le parc de la téléphonie fixe s’est établi à 2,05 millions, soit un taux de pénétration de 5,77% à fin 2019, indique la même source, ajoutant que la bande passante Internet internationale a atteint 1.970 GB, en augmentation de 30,61% sur une année.

L’ANRT fait également savoir que l’usage voix moyen sortant mensuel par abonné mobile a affiché une hausse de 3% à 103 min/mois en 2019.

Pour le prépayé, une baisse annuelle de 5,97% a été enregistrée, portant l’usage moyen à 63 min/mois à fin décembre 2019, alors que le mobile postpayé a progressé à 480 min/mois.

En ce qui concerne la portabilité des numéros, le nombre de portage réussi pour les numéros fixes a atteint près de 32.000 en 2019, en évolution de 14,7% sur une année.

Pour les numéros mobiles, le nombre de numéros portés s’est chiffré à près de 643.000 durant l’année écoulée (+25,89% sur une année), fait remarquer l’ANRT, notant que le parc des noms de domaine “.ma” a, quant à lui, augmenté de 9,44% à 78.336.

Bouton retour en haut de la page
Fermer