Les États-Unis observent la situation à Hong Kong avec une “grave préoccupation” après la flambée de violence entre police et manifestants, a indiqué le département d’Etat, qui a appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à engager un dialogue “large et sincère”.

“Les États-Unis observent la situation à Hong Kong avec une grave préoccupation. Nous condamnons la violence de toutes les parties, exprimons nos sympathies aux victimes de la violence, quelles que soient leurs préférences politiques, et appelons toutes les parties – police et manifestants – à faire preuve de retenue”, a déclaré dans un communiqué la porte-parole du département d’Etat Morgan Ortagus.

“La polarisation croissante au sein de la société hongkongaise souligne la nécessité d’un dialogue large et sincère entre le gouvernement, les manifestants et les citoyens”, a-t-elle souligné, exhortant le gouvernement de Hong Kong à “renforcer son dialogue avec le public de Hong Kong et à entamer des efforts pour remédier aux préoccupations sous-jacentes à la base des manifestations. Nous exhortons également les manifestants à réagir aux efforts de dialogue”.

Washington estime que “l’autonomie de Hong Kong, son adhésion à l’Etat de droit et son engagement en faveur de la protection des libertés civiles sont essentiels pour préserver son statut spécial en droit américain, ainsi que pour le succès de ‘Un pays, deux systèmes’ et la stabilité et la prospérité futures de Hong Kong”.

La diplomatie américaine a, par ailleurs, exhorté Pékin “à honorer les engagements pris dans la déclaration commune sino-britannique, notamment que Hong Kong ‘jouira d’un degré élevé d’autonomie’ et que ses habitants jouiront des droits de l’homme, de la liberté d’expression et du rassemblement pacifique – des valeurs fondamentales que nous partageons avec Hong Kong”, conclut le communiqué.

Hong Kong a connu lundi une des journées les plus violentes et chaotiques en cinq mois de protestations.

Un manifestant a été blessé par balle par un policier, tandis qu’un autre homme qui se disputait avec des manifestants a été aspergé avec un liquide inflammable, avant de se transformer en torche humaine dans une scène particulièrement violente qui, captée par des téléphones, s’est vite propagée sur les réseaux sociaux.

Bouton retour en haut de la page
Fermer