La relance de la revue “La culture marocaine” (Athakafa Al-Maghribia) révèle une volonté évidente d’impulser la dynamique culturelle, et surtout d’épargner à des supports de lecture à forte connotation intellectuelle le scénario d’une cessation de publication, a souligné mercredi à Rabat le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj.

S’exprimant à l’occasion d’une conférence de presse à la Bibliothèque national du Royaume du Maroc (BNRM), dédiée à la présentation du numéro de juin 2019 de la revue centré sur la culture de la tolérance, M. Laarej a indiqué que cette rencontre offre l’opportunité de mettre l’accent sur les contributions de ce magazine dans les domaines de la connaissance scientifique et sous forme d’apports intellectuels et esthétiques.

Il s’agit en tout d’approcher la question de la tolérance, là où se révèle au grand jour l’image authentique du Maroc et la profondeur de sa civilisation dans un monde aux prises avec un regain de la haine, de l’exclusion et du rejet de l’autre, a-t-il dit.

“L’encouragement de la lecture à grande échelle et la promotion du livre, par le biais des programmes de soutien, des manifestations culturelles et des expositions de portée régionale, nationale et internationale sont autant de mesures qui incitent à diffuser la lecture dans une logique de construction d’une société saine et équilibrée”, a relevé le ministre, ajoutant que les supports de lecture sont parmi les mécanismes fondamentaux pour promouvoir la lecture et faire émerger des espaces pour la diffusion du livre ainsi que pour débattre des diverses questions d’ordre intellectuel.

Il a dans le même contexte expliqué que la promotion du livre et de la lecture nécessite un travail soutenu sur le front numérique de sorte à s’inscrire dans l’air du temps, afin d’élargir les espaces d’échange et d’interaction autour de telles questions, une condition sine qua non si l’on veut mener à bien le chantier du développement global.

Pour le directeur de la revue “La culture marocaine”, Salah Boussrif, la relance de cette publication après quatre ans d’arrêt permettra une meilleure adaptation avec les mutations qui surviennent dans le monde des médias, de la culture et de l’édition. La revue offre, selon lui, aux hommes de lettres et auteurs marocains la possibilité de disposer de passerelles et de canaux de communication avec leur environnement.

Le numéro 39 de la revue “Athakafa Al Maghribia” publié par le ministère de la Culture et de la communication, comporte un dossier dédié à la culture de la tolérance, un entretien avec le chercheur et critique marocain Mohamed Meftah, ainsi que de nombreuses contributions d’une élite d’auteurs, de chercheurs et de créateurs marocains.

Bouton retour en haut de la page
Fermer