Un Webinaire autour de la thématique ‘’l’enseignement supérieur : état des lieux et perspectives d’avenir’’, a réuni, samedi, des responsables et chercheurs-universitaires de la région de Fès-Meknès.

Abrité par l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès, le séminaire a invité le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi, pour échanger autour des chantiers et de la vision de réforme du secteur.

Le ministre a mis, à cette occasion, l’accent sur le rôle capital joué par l’université, depuis l’indépendance, dans la formation des cadres et des compétences de la nation, relevant que l’université marocaine est appelée aujourd’hui à relever de nombreux défis.

‘’Une intervention urgente est nécessaire pour renforcer le rôle de l’université, afin qu’elle puisse assurer sa mission de leadership au sein de la société et s’impliquer davantage dans le secteur économique”, a-t-il poursuivi.

M. Amzazi a insisté sur l’impératif de la révision de la formation, du processus de formation et de la pédagogie suivie pour faire face au sureffectif et aux défis numériques et de l’industrie 4.0, ajoutant que l’université est appelée à améliorer sa bonne gouvernance, son système d’évaluation interne et externe et sa contribution dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Le ministre a jeté, à cet égard, la lumière sur le système du Bachelor, qui sera mis en œuvre dans les établissements universitaires, notant que ce système viendra remédier, entre autres, à la problématique du décrochage universitaire.

Il a également souligné la nécessité de la révision du système d’orientation des élèves et la maitrise des langues étrangères pour former des cadres qualifiés.

Revenant sur les efforts déployés par son département pour l’octroi des bourses durant la période 2015-2020, il a fait savoir qu’une enveloppe budgétaire de l’ordre de 600 millions de DH a été affectée aux bourses universitaires au profit de 150.000 étudiants.

Un montant de deux milliards de DH a été mobilisé pour attribuer des bourses universitaires à 415.000 étudiants, a-t-il ajouté, précisant que ce budget sera élargi aux provinces, dont la population vit dans des conditions difficiles.

De leur côté, le président de l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, Redouane Mrabet et le doyen de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda, Khalid Serraj, ont mis en avant les réformes et les initiatives entreprises par le ministère de tutelle, tout en insistant sur l’impératif de renforcer la production des recherches scientifiques pour consolider les positions des universités marocaines à l’échelle nationale et internationale.

Bouton retour en haut de la page
Fermer