Le nombre des incidents contre les équipes de la riposte sur terrain a augmenté à Kinshasa, rapporte le bulletin quotidien du comité national multisectoriel de la riposte à la pandémie de Covid-19 parvenu mardi à l’ACP.

Parmi ces incidents, on compte des séquestrations, les violences verbales, physiques et même des menaces de mort.

Par ailleurs, le chef de la communauté CFMC de Limete à Kinshasa a promis à l’équipe de la riposte de respecter et de faire appliquer les recommandations des équipes de la riposte, notamment le confinement de la concession, le renforcement des mesures barrière et l’amélioration des installations sanitaires.

Au total, 42 cas confirmés ont été enregistré jusqu’au 24 mai 2020 dans la concession de la communauté CFMC à la 17ème rue dans la commune de Limete.

Bouton retour en haut de la page
Fermer