Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, a reconnu que la pandémie de coronavirus était une “débâcle” pour l’économie mexicaine et le marché d’emploi, soulignant que quelque 555.000 emplois ont été perdus depuis avril à cause de l’épidémie et du confinement mis en place pour freiner la propagation du virus.

“Le Mexique surmontera la crise économique d’ici la fin de l’année après les bons chiffres d’août”, a, toutefois, assuré le chef de l’Etat dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, relevant que 14.945 nouveaux emplois ont été créés au cours de la première semaine d’août.

“Nous sommes allés au fond et nous sommes sur le point de sortir… Nous avons déjà cessé de perdre des emplois et nous progressons en termes de création d’emplois”, a déclaré M. López Obrador.

Après avoir rendu hommage à plus de 52.000 Mexicains ayant perdu la vie à cause de l’épidémie de covid-19, le président mexicain a souligné qu’avant le début de la crise, la Sécurité sociale comptait plus de 20 millions travailleurs enregistrés.

Quant à l’économie informelle, le chef de l’Etat a également assuré qu’elle “rebondit”, comme le montre, a-t-il dit, l’activité dans les rues, alors des commerces et autres établissements commerciaux commencent à s’ouvrir sous réserve du respect des mesures sanitaires.

Bouton retour en haut de la page
Fermer