La ministre française des Armées, Florence Parly, effectue à partir de jeudi une visite de deux jours en Irak “pour réaffirmer l’engagement de la France dans la lutte contre le terrorisme “, a annoncé son ministère dans un communiqué.

Au cours de cette visite, la ministre des Armées réaffirmera également « le soutien » de la France à « la souveraineté » de l’Irak.

“La ministre des Armées insiste sur le fait que Daech demeure un défi sérieux que nous devons continuer d’affronter. Les frappes aériennes françaises contre des poches isolées de Daech ont augmenté ces derniers mois”, poursuit le ministère.

“Alors que la région, comme le reste du monde, est en proie à la pandémie, la lutte contre le terrorisme conserve son caractère d’urgence. Daech, bien que défait militairement, a tout sauf disparu. Il tire parti de la situation et se réorganise dans la clandestinité”, ajoute le ministère, qui souligne que la ministre des Armées se rend en Irak « afin de porter un message simple : le combat doit se poursuivre ».

Au cours de sa visite, Florence Parly s’entretiendra avec le président irakien, Barham Saleh, le nouveau Premier ministre, Mustapha al Kadhimi, ainsi qu’avec le ministre de la défense, Jumaa Enad Al-Joubouri.

Dans un pays durement éprouvé par la pandémie et la crise économique, la ministre française a tenu à renouveler le soutien et la solidarité de la France. Elle a aussi insisté sur « l’importance de renforcer la souveraineté irakienne face aux ingérences internationales », souligne le communiqué.

« Cette visite a surtout permis à la ministre de rappeler l’engagement sans faille de la France contre Daech, aux côtés des forces combattantes irakiennes. Cet engagement a permis de consolider une relation durable avec l’Irak, amenée à se développer encore dans le domaine de la défense », affirme la même source.

Bouton retour en haut de la page
Fermer