A la faveur de son programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur (2019-2023), dont la convention de partenariat et de financement a été signée sous la présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 22 octobre 2018 à Marrakech, l’ancienne Médina d’Essaouira s’achemine immanquablement vers une nouvelle ère de son histoire.

En effet, grâce à la Haute Sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer ce riche patrimoine immatériel, d’aucuns estiment que ce programme d’envergure permettra certainement à cette cité-Monde, à l’instar des anciennes médinas dans les différentes villes millénaires du Royaume, de franchir un nouveau palier sur la voie de la consolidation de sa notoriété, de son attractivité et de son rayonnement pour contribuer de manière efficiente et efficace au développement socio-économique de la Cité des Alizés.

Ainsi, cette forte impulsion donnée par Sa Majesté le Roi à la réhabilitation et à la préservation du patrimoine des anciennes médinas dans les cités millénaires du Royaume, à travers une nouvelle génération de programmes visant la valorisation de ces tissus urbains, offrira à l’ancienne médina d’Essaouira un nouveau relooking à l’horizon 2023 à même d’en faire un véritable levier de développement incontournable de la ville.

Cette Vision Royale clairvoyante en matière de préservation et de valorisation des anciennes médinas pour conserver leur rayonnement, permettra à l’ancienne médina d’Essaouira de s’octroyer un nouveau lifting et, partant, redevenir un joyau architectural et urbain à même de conforter la place de choix de cette perle de l’Atlantique, en tant que carrefour des religions et ville connue et reconnue à l’échelle internationale pour la promotion des valeurs de vivre-ensemble, de coexistence et de partage.

Outre le développement du cadre bâti de cette cité-musée et la préservation de son patrimoine historique et son cachet architectural unique pour qu’elle retrouve sa splendeur et son rayonnement, ce programme ambitieux tend aussi à améliorer la vie quotidienne des commerçants, des artisans et des ménages habitant dans l’ancienne médina d’Essaouira, et à libérer le potentiel de ce tissu urbain afin qu’il soit un pôle touristique et économique par excellence, à travers une panoplie d’actions et de travaux joignant l’authenticité à la modernité, le tout dans le cadre d’une approche participative fondée sur la concertation, la coordination et la convergence.

C’est dans ce sens que les autorités provinciales veillent à tenir des réunions périodiques avec la participation des différents services concernés et des parties prenantes, pour assurer le suivi minutieux de l’état d’avancement des travaux et opérations prévus dans le cadre de ce programme titanesque qui contribuera inéluctablement à consolider la forte dynamique multidimensionnelle que connaît la Cité des Alizés.

Au cours de ces réunions, l’accent est mis sur l’impératif du respect des délais fixés pour la réalisation des travaux et des projets inhérents à ce chantier vital, tout en veillant à préserver le cachet authentique de l’ancienne médina et à la réalisation de travaux répondant aux normes de qualité requise, afin d’être à la hauteur des attentes et des aspirations de la population locale et des visiteurs nationaux et étrangers.

Il est question aussi de faire preuve d’une grande vigilance lors de l’exécution de l’ensemble des interventions pour ne pas occasionner des désagréments aussi bien pour la population que pour les professionnels sur place afin qu’ils puissent vaquer à leurs occupations ou exercer leurs activités sans beaucoup de perturbations.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 300 millions de DH, ce chantier de réhabilitation, qui bénéficie aux 13.000 habitants de la Médina, porte sur 26 projets qui s’articulent autour de quatre axes majeurs, à savoir la réhabilitation de l’espace urbain, la restauration et la mise en valeur du patrimoine historique, la promotion de l’accès aux services sociaux et le renforcement de l’attractivité touristique et économique de l’ancienne médina d’Essaouira.

Élaboré conformément aux Hautes Instructions Royales, ce programme de nouvelle génération est le fruit d’un partenariat entre le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, le ministère des Habous et des affaires islamiques, le Conseil de la région Marrakech-Safi, le Conseil Communal d’Essaouira et le Groupe Al Omrane.

Il s’inscrit dans le cadre des efforts déployés, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour la préservation et la mise en valeur des anciennes médinas dans plusieurs villes du Royaume comme Rabat, Casablanca, Marrakech, Fès, Meknès, Salé et Tétouan.

Bouton retour en haut de la page
Fermer