Les experts, chercheurs et responsables des Centres de recherche stratégique africains ont exprimé leurs remerciements et gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour l’initiative du Souverain visant à faire face à la pandémie de coronavirus en Afrique.

“Nous exprimons notre sincère gratitude et nos remerciements à SM le Roi Mohammed VI, Roi du Maroc et leader d’Afrique, pour son initiative continentale contre la pandémie Covid-19 et notre sincère gratitude pour son inlassable effort de développement humain et durable de l’Afrique, dans l’esprit d’une solidarité panafricaine comme plaidé à maintes reprises, notamment lors de l’Appel d’Abidjan en 2014 et le discours de réintégration de l’Union Africaine en 2017”, ont-ils écrit dans une Déclaration publiée mercredi par le site ivoirien “tembo.media”.

“Fidèle à son paradigme développementaliste et humaniste à l’adresse de sa grande famille africaine, SM le Roi Mohammed VI, l’Africain et le leader du néo-panafricanisme agissant et responsable, lance ainsi à ses confrères une initiative afro-africaine qui se veut pragmatique, orientée vers l’action et visant à établir un cadre opérationnel d’accompagnement des pays africains lors des différentes phases de gestion de la pandémie et ce, afin d’atténuer l’impact sanitaire, économique et social de la pandémie”, ont-ils ajouté.

Le groupe d’experts dit joindre sa voix à la réaction du Parlement Panafricain, organe de l’Union Africaine et représentant des populations africaines, pour “saluer avec solennité et admiration la volonté créative de SM le Roi Mohammed VI, de partager avec le continent l’expertise du Maroc en matière de monitoring de la pandémie et sa technologie pour la fabrication des équipements qui sont cruciaux pour l’endiguement de la pandémie”.

L’approche “volontariste, solidaire et unioniste” qui sous-tend cette initiative pionnière et unique s’inscrit en droite ligne de la “bienveillante” politique africaine de SM le Roi Mohammed VI, prônant le développement conjoint, durable et par-dessus tout humain, mis en œuvre dès son intronisation”, ont-ils souligné.

A ce sujet, peut-on encore lire dans la Déclaration, les innombrables initiatives envers l’Afrique pourraient se mesurer à l’aune des visites fréquentes du Souverain dans tous les coins du continent et l’accueil enthousiaste qui lui est toujours réservé au profit des actions concrètes : des dettes effacées, des accords de coopération signés, des investissements consentis, de l’aide publique déployée, de la défense des causes et intérêts africains engagée (migration et environnement entre autres), de la contribution au maintien de la paix et au soutien aux populations africaines sinistrés opérationnalisée.

Les experts, chercheurs et responsables des Centres de recherche stratégique africains ont ensuite dit “approuver” que le Maroc “s’érige en tigre africain émergent et met en exergue le potentiel rayonnant du génie africain à même de transformer les crises en opportunités”.

“C’est dans ce sillage seulement que nous, Africaines et Africains, pouvons nous prendre en charge en toute confiance et cesser, si évidemment nous le voulons, d’incarner indéfiniment l’image du passager clandestin du train des civilisations, alors que nous en étions le berceau”, ont-ils souligné.

La Déclaration des experts africains affirme que sous le leadership “sage, résolu et éclairé de son Souverain, le Maroc a signé une success-story africaine citée en exemple à l’échelle mondiale, bien devant certains pays occidentaux et, du coup, a servi de surcroît de bouclier africain face à cette pandémie galopante”.

Pour ce faire, le Maroc “a agi avec fermeté, audace et célérité, mobilisé les citoyens dans un élan de solidarité et de responsabilité, pris des mesures courageuses tout en capitalisant sur son potentiel national, en termes d’autarcie industrielle et d’autosuffisance alimentaire”.

Les experts africains ont, en outre, “sollicité humblement” les leaders africains à prendre toutes les mesures nécessaires pour la concrétisation de l’initiative de SM le Roi au bénéfice des populations africaines, exhortant les organes de l’Union Africaine, les sous-groupements économiques régionaux, les ONG, les médias africains ainsi que toutes les forces vives du continent à soutenir, accompagner et suivre de près cette initiative jusqu’à son accomplissement.

Le Souverain avait proposé, le 13 avril dernier, le lancement d’une initiative de Chefs d’Etat africains visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner les pays africains dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer