La République de Guinée a salué, mardi devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale des Nations-Unies, les “importantes réformes institutionnelles et économiques” engagées par le Royaume du Maroc au Sahara.

Intervenant à cette occasion, la Représentante permanente de Guinée à l’ONU, Sidibé Fatoumata Kaba, a souligné que ces réformes “s’inscrivent en droite ligne avec l’initiative d’autonomie issue d’une large consultation nationale et locale”, ajoutant que d’autres actions sont entreprises, notamment les réformes menées dans le domaine des droits humains à travers l’interaction du Royaume avec les mécanismes internationaux en la matière et le rôle des commissions régionales des droits de l’homme.

“Dans le domaine économique, les investissements importants réalisés par le Royaume du Maroc, basés sur son programme de développement, permettent d’améliorer les conditions des populations et de faire reculer l’indice de pauvreté par la fourniture de services sociaux de base pour le bénéfice des populations du Sahara”, a affirmé la représentante de la Guinée.

Mme Fatoumata Kaba a saisi l’occasion pour apporter le soutien de son pays à l’initiative marocaine d’autonomie pour “son réalisme et sa crédibilité comme cadre de règlement de ce différend”.

“L’initiative marocaine d’autonomie est la solution de compromis”, a-t-elle relevé, soulignant qu’elle est “conforme au droit international, à la Charte des Nations-Unies et aux résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer