Al Habib Astati Zine Eddine, ancien doctorant de la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales (FSJES) de l’Université Cadi Ayyad (UCA) et professeur à la Faculté Polydisciplinaire de Larache a remporté, lundi, le premier prix dans la catégorie des Sciences sociales du Prix du Maroc du Livre au titre de l’année 2020.

M. Zine Eddine s’est vu attribuer ce prix pour son livre “Les mouvements de contestation au Maroc et la dynamique du changement dans la continuité”, édité par le Centre arabe de recherches et d’études politiques à Doha.

A cette occasion, il a exprimé sa joie de recevoir ce prix prestigieux, affirmant que l’ouvrage “met en exergue le développement des mouvements de contestation, notamment au niveau des expressions de la contestation et le contenu de son message, en conjonction avec les transformations rapides sur les plans national et international”.

Dans une déclaration à la MAP, l’académicien a souligné que le livre, composé de six chapitres et de 524 pages, souligne “l’impératif d’accélérer la mise en œuvre de politiques publiques intégrées, à même d’assurer le développement social et la prospérité politique aujourd’hui et demain”.

Pour sa part, le président de l’UCA, Moulay El Hassan Ahbid, a affirmé que la consécration de M. Zine Eddine, l’un des lauréats de l’Université Cadi Ayyad, est une autre confirmation de l’excellence continue de cet établissement universitaire dans le domaine des sciences humaines et dans d’autres domaines scientifiques.

Et d’ajouter que “cette consécration atteste également que les doctorants de l’Université Cadi Ayyad élaborant des thèses qui soulèvent des questions contemporaines et jouissent d’une réputation nationale et internationale”.

De son côté, le doyen de la FSJES de l’Université Cadi Ayyad, Zakaria Khalil, a exprimé ses félicitations à M. Zine Eddine, qui a “fait honneur à la faculté, premièrement par son courage à traiter un sujet contemporain qui reflète l’interaction de la faculté avec son environnement dans un esprit académique et dans un cadre qui remplit les conditions d’une recherche scientifique sérieuse, et deuxièmement par sa consécration par le Prix du Maroc du Livre (catégorie des Sciences sociales)”.

M. Mohamed Bantalha Doukkali, professeur des sciences politiques et des politiques publiques et l’encadrant de cette thèse, a expliqué que ce prix, décerné à l’Université Cadi Ayyad en la personne de M. Zine Eddine, consacre “la force et le sérieux de la recherche scientifique dans l’université marocaine”.

Le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports -département de la culture- a dévoilé, lundi, les noms des lauréats du Prix du Maroc du Livre au titre de l’année 2020, à l’issue des travaux des commissions chargées de la lecture et de l’évaluation.

Les travaux des comités de lecture et d’évaluation ont été présidés par le professeur Abdelilah Belakziz, tandis que la présidence des sous-comités a été confiée aux professeurs Latifa El Maskini (Poésie), Mohamed Adiwan (Narration, Créativité littéraire amazighe et Livre de l’enfant et des jeunes), Abdelghani Mandib (Sciences sociales), Mohamed Sheikh (Sciences humaines), Nawal Benbrahim (Études littéraires, artistiques et linguistiques et Études de la culture amazighe) et à Khaled Ben Sghir (Traduction).

Quelque 222 ouvrages étaient en lice pour le Prix du Maroc du Livre au titre de cette année, réparties sur les catégories Poésie (26), Narration (61), Sciences humaines (37), Sciences sociales (15), Études littéraires, artistiques et linguistiques (25), Études de la culture amazighe (1), Créativité littéraire amazighe (24), Livre de l’enfant et des jeunes (16) et Traduction (17).

Bouton retour en haut de la page
Fermer