La fédération marocaine pour l’éducation et le préscolaire a tenu, samedi Casablanca, son assemblée constitutive, sous le thème “L’enseignement préscolaire, un levier essentiel pour la concrétisation de l’Etat social”.

La fédération, qui compte parmi ses membres plusieurs associations actives dans le préscolaire, vise la promotion des conditions de l’enfance, à travers la consécration et la généralisation d’un enseignement préscolaire marqué par l’efficacité et la qualité, pour la réhabilitation du capital humain et la réalisation de l’égalité des chances entre les différents catégories sociales et espaces territoriaux.

Cette assemblée a été marquée par l’élection des membres du bureau exécutif de la fédération et ses représentants régionaux.

Ainsi, Mohamed Elghrib a été élu président exécutif de la fédération, Lahcen Madi, premier vice-président, Farid Hassan, secrétaire général, Khaoula Hourchi, vice-secrétaire général, Houria Hourchi, trésorière, et Hassan el Berkani, président d’honneur.

S’exprimant à cette occasion, le premier vice-président, Lahcen Madi, a mis l’accent sur l’importance de la création de cette instance qui veillera à la promotion de l’enseignement préscolaire, compte tenu de son rôle dans la lutte contre l’abandon scolaire des enfants.

L’enseignement préscolaire, a-t-il ajouté, contribue à l’amélioration du rendement des enfants et assure l’égalité des chances entre eux, outre l’aide des familles à revenus limités.

De son côté, le président du conseil de la région Casablanca-Settat, Abdellatif Maâzouz, s’est félicité de la création de cette fédération, notant que l’enseignement préscolaire est bénéfique pour la formation des enfants.

Le secteur de l’enseignement préscolaire jouit d’un grand intérêt de la part de l’ensemble des acteurs et fait l’objet de recommandations du rapport du nouveau modèle de développement, a-t-il dit, relevant que l’enseignement préscolaire constitue la base du développement humain durable au Maroc.

Il n’a pas manqué de faire part du soutien de la région à ce secteur, à travers l’octroi d’un important soutien logistique, la mise à disposition des infrastructures nécessaires, la restauration des écoles et l’ouverture de nouveaux espaces pour l’accueil des structures de l’enseignement préscolaire.

Pour sa part, le directeurs de l’académie régionale de l’éducation et de la formation de Casablanca-Settat, Abdelmoumen Taleb, a souligné que la tenue de cette assemblée générale coïncide avec une étape cruciale que traverse le système éducatif, marquée par la mise en oeuvre des projets de loi cadres 51-17.

Cette étape sera le prélude à un modèle éducatif renouvelé qui va constituer un saut qualitatif dans le processus de réforme du secteur, en général, et le préscolaire en particulier, a-t-il poursuivi.

La création de cette fédération est conforme, selon lui, aux recommandations du rapport du nouveau modèle de développement qui a incité à un meilleur enseignement préscolaire, basé sur une politique forte dédiée aux enfants pour le développement de leur personnalité.

Lors de cette rencontre, il a été procédé à l’adoption du statut de la fédération et de son plan d’action stratégique pour les prochaines années.

Bouton retour en haut de la page
Fermer