Les députés russes ont adopté à l’unanimité, jeudi, et en première lecture les amendements constitutionnels proposés par le président Vladimir Poutine.

“Nous avons fait preuve d’une puissante unité”, a déclaré le président de la Douma (chambre basse du Parlement), Viatcheslav Volodine.

Le projet de loi comportant les amendements constitutionnels a été déposé lundi dernier par le Kremlin.

La Douma doit adopter ce projet de loi en trois lectures et selon le chef de la commission des lois, Pavel Kracheninnikov, la deuxième lecture aura lieu dès mi-février.

Le texte sera ensuite approuvé par le Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement) puis signé par le président Poutine.

Le Kremlin a aussi promis qu’un vaste débat public sera organisé et que les Russes auront à se prononcer sur le texte par un vote.

Dans son discours annuel à la Nation, M. Poutine avait exposé ses réformes en les jugeant “importantes pour le développement futur de la Russie”.

Il propose ainsi de transférer certaines prérogatives au Parlement, comme celle de choisir le Premier ministre, et de limiter les mandats présidentiels à deux, au lieu de deux successifs.

Le texte de loi prévoit également la création d’un Conseil d’Etat chargé de “déterminer les principales orientations de la politique intérieure et extérieure” et les “domaines prioritaires de développement économique et social” du pays.

En visite mercredi dans la région de Lipetsk, au sud de Moscou, le président Poutine a souligné que la Russie “a besoin d’un régime présidentiel fort”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer