La dette de Belgique a baissé de plus d’un milliard d’euros en juillet, a annoncé lundi le ministère belge des finances.

La dette de l’État fédéral belge a diminué de 1,154 milliard d’euros en juillet pour atteindre près de 400 milliards d’euros, a précisé, dans un communiqué, l’Agence de la Dette, relevant de l’administration générale de la Trésorerie auprès du ministère.

En termes nets, après déduction des placements financiers et titres en portefeuille, elle a diminué de 4,225 milliards d’euros et atteint 381,509 milliards d’euros à la fin du mois de juillet.

Ainsi, le surplus net de financement du mois de juillet s’élevait à 4,225 milliards d’euros, selon l’agence de la Dette.

L’agence précise que la dette de l’Etat fédéral comprend également les dettes de certains organismes pour lesquels l’Etat fédéral intervient dans les charges financières. Ces dettes s’élevaient à 217,661 millions d’euros à la fin juillet.

Eu égard à l’impact des effets saisonniers, l’évolution de la dette en cours d’année ne reflète généralement pas l’évolution annuelle globale, fait remarquer la même source.

Fin juillet 2019, la dette à moyen et long terme représentait 91,63% de l’encours de la dette émise ou reprise par l’Etat fédéral, contre 89,31% fin juillet 2018. La dette en euros représentait 100% de cet encours, contre 99,68% l’année passée à la même date.

Bouton retour en haut de la page
Fermer