La Corée du Nord a tiré jeudi “un projectile non identifié”, a annoncé l’armée sud-coréenne, au moment où les négociations sur le nucléaire entre Pyongyang et Washington sont dans l’impasse.

L’état-major sud-coréen n’a pas fourni plus de détails sur ce tir qui intervient le jour de Thanksgiving, une grande fête pour les Etats-Unis.

L’agence de presse japonaise Jiji Press, citant des sources au sein du ministère de la Défense à Tokyo, a affirmé que deux projectiles avaient été lancés depuis la côte est de la Corée du Nord. Elle a précisé qu’il s’agissait de missiles balistiques.

Il y a près d’un mois, la Corée du Nord avait procédé à deux tirs, à partir d’un “lanceur de missiles multiples de très grande dimension”, selon Pyongyang.

Après la spectaculaire détente de 2018 sur la péninsule, les pourparlers entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sont au point mort depuis le fiasco du deuxième sommet à Hanoï en février entre MM. Trump et Kim.

Les deux pays n’étaient pas parvenus à s’entendre sur le démantèlement du programme nucléaire nord-coréen en échange d’une levée des sanctions économiques internationales.

D’autres discussions bilatérales, menées début octobre en Suède à un niveau inférieur, se sont également terminées sur une impasse.

Pyongyang a donné à Washington jusqu’à fin 2019 pour présenter une nouvelle offre.

Bouton retour en haut de la page
Fermer