La Corée du Nord a lancé mercredi deux missiles balistiques à courte portée au large de sa côte est, de nouveaux tirs en moins d’une semaine, a annoncé l’état-major sud-coréen (JCS).
Le premier missile a été lancé à 5h06 du matin et le second à 5h27 du matin, en provenance de la région de Kalma, près du port de Wonsan, dans le nord du pays, selon le JCS.
Les deux missiles ont parcouru environ 250 kilomètres à une altitude approximative de 30 km, a précisé le JCS, ajoutant que les forces armées sud-coréennes et américaines poursuivent leurs analyses.
Le ministre sud-coréen de la Défense nationale, Jeong Kyeong-doo, a déclaré que les missiles avaient été identifiés comme étant d’un type différent des modèles précédents lancés par la Corée du Nord, mais sans donner plus de précisions.
Ces lancements interviennent six jours après le lancement par la Corée du Nord de deux missiles balistiques à courte portée. Ces missiles ont parcouru environ 600 kilomètres et ont été identifiés comme étant des KN-23, une version nord-coréenne du missile balistique russe Iskander.
“Les lancements successifs de missiles par la Corée du Nord ne sont pas propices aux efforts visant à réduire les tensions dans la péninsule coréenne et nous appelons à la cessation de ces actes”, a déclaré le JCS dans un communiqué.
Malgré les lancements de missiles de la semaine dernière, les États-Unis sont restés optimistes quant aux perspectives de pourparlers avec le Nord.

Bouton retour en haut de la page
Fermer