Le Parlement européen a approuvé les membres de la nouvelle Commission européenne de la présidente élue l’Allemande Ursula von der Leyen, ouvrant la voie à son entrée officiellement en fonction ce dimanche.

Le nouveau Collège des commissaires européens, présenté par Mme von der Leyen en plénière à Strasbourg, a obtenu une large majorité des votes des eurodéputés, avec 461 voix pour, 157 contre et 89 abstentions.

S’adressant à l’assemblée avant le vote, Mme von der Leyen a rappelé ses engagements à l’occasion de son élection en juillet, ainsi que ceux pris par les commissaires désignés lors de la procédure des auditions devant les eurodéputés.

Elle a assuré que des investissements appropriés et des cadres réglementaires seraient mis en place pour que l’Europe ouvre la voie à l’international sur un certain nombre de questions clés: la protection de l’environnement et le changement climatique, la croissance, l’inclusion, l’innovation et la numérisation, ainsi que la protection de la démocratie, des valeurs européennes, des droits des citoyens et de l’État de droit.

La future cheffe de l’exécutif européen a également confirmé un changement de portefeuille demandé par le Parlement européen durant les auditions ayant permis de valider la capacité des candidats à mener à bien leur mission et à intégrer le Collège.

L’hémicycle européen avait dû reporter d’un mois son vote de confiance du nouvel exécutif européen qui succédera à celui du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, après avoir rejeté trois candidats commissaires (de la France, de la Hongrie et de la Roumanie), forçant ainsi la présidente élue à remanier son équipe.

Le vote du Parlement européen sur l’ensemble de la Commission von der Leyen intervient suite à la clôture des auditions de ses membres devant les eurodéputés, un passage obligé pour entériner leur nomination, et partant leur entrée en fonction, prévue désormais le 1er décembre au lieu du 1er novembre selon le calendrier initial.

Bouton retour en haut de la page
Fermer