Une délégation de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM), conduite par son président Salaheddine Mezouar, a assisté, mercredi à Paris, à l’université d’été du MEDEF, l’un des temps forts de la rentrée politique et économique en France.

La présence à cette rencontre patronale française, sur invitation du MEDEF, a été l’occasion pour la délégation de la CGEM composée notamment de Mohamed El Kettani, PDG d’Attijariwafa bank, Administrateur de la CGEM et Président du Club des Chefs d’entreprise France-Maroc et de Mostapha Mellouk, Président de la commission communication à la CGEM, de tenir plusieurs réunions avec des responsables du MEDEF, axées tout particulièrement sur le renforcement des relations déjà solides entre les deux patronats.

La délégation de la CGEM a ainsi tenu une série de rencontres notamment avec le Président du MEDEF, Geoffroy Roux de Bézieux, le président-délégué du MEDEF, Patrick Martin et le vice-président du MEDEF national, Fabrice Le Saché, ainsi qu’avec divers responsables du MEDEF et acteurs économiques français. La délégation de la CGEM a tenu également une séance de travail avec Pierre Gattaz, président de Business Europe, la confédération patronale européenne.

L’objectif de l’ensemble de ces réunions est le renforcement du partenariat MEDEF-CGEM et au-delà le développement des relations d’affaires et des échanges commerciaux France-Maroc.

«Notre venue ici à deux semaines de la tenue de l’université d’été de la CGEM, a été l’occasion de rencontrer le Président du MEDEF et son staff pour échanger sur les différents sujets de l’agenda de partenariat entre le secteur privé marocain et le secteur privé français», a déclaré à la MAP, M. Mezzouar, tout en soulignant l’importance du partenariat économique entre le Maroc et la France.

Les agendas à venir entre les deux pays sont d’une extrême importance, a indiqué le Président de la CGEM qui a évoqué dans ce contexte la prochaine rencontre de haut niveau prévue au mois de décembre prochain et la venue en octobre prochain au Maroc d’une délégation du MEDEF pour une mission économique et commerciale qui aura pour thème «Innovation et ville durable».

Cette mission, forte d’une soixantaine d’entreprises françaises viendra au Maroc pour «voir les aspects liés aux smart-city, à la question des énergies renouvelables, de la mobilité, de l’environnement, un sujet que la CGEM porte avec beaucoup de force parce que c’est un sujet stratégique pour le Maroc», a souligné M. Mezzouar.

Les différentes réunions tenues avec les responsables du MEDEF ont également porté sur l’agenda préparatoire de la prochaine rencontre de haut niveau France-Maroc.

«Cet agenda préparatoire, nous allons le partager (avec nos homologues du MEDEF) pour en faire le bilan, sachant que nous avons un groupe France-Maroc (le Club des Chefs d’entreprise France-Maroc, Ndlr), qui y travaille et qui est présidé du côté marocain par Mohamed El Kettani».

Ce Club fait d’ailleurs «un excellent travail dans la dynamisation aussi bien de l’investissement que des échanges entre le Maroc et la France», s’est félicité le Président de la CGEM.

Selon M. Mezzouar, les différentes rencontres avec le MEDEF ont été aussi l’occasion pour «avancer sur de nouvelles pistes» qui intéressent la CGEM: la dynamisation de l’échange d’expérience en matière d’accompagnement des PME et des TPE «qui sont le socle de notre tissu entrepreneurial et de notre tissu économique», ainsi que dans le domaine des nouvelles technologies qui constituent «l’enjeu de demain».

Les différents échanges avec la partie française «nous ont permis d’ouvrir un peu plus nos perspectives d’échange mais également de fixer un cap pour l’avenir, celui de continuer à progresser par rapport à notre présence en Afrique en vue d’accompagner l’économie africaine et soutenir sa dynamique, parce que c’est un sujet porté au plus haut sommet par SM le Roi Mohammed VI, et parce que c’est un sujet stratégique pour le Maroc», a ajouté M. Mezzouar.

Dans une déclaration à la MAP, le Président du MEDEF, Geoffroy Roux de Bézieux, s’est dit «tout particulièrement heureux» de la présence d’une délégation de la CGEM à la “Rencontre des entrepreneurs de France”.

Le partenariat avec la CGEM est «un partenariat qui fonctionne et qui, certainement, demande à être développé», a affirmé le Président du patronat français, qui s’est félicité de la régularité des missions du MEDEF au Maroc.

D’ailleurs, a-t-il dit, «prochainement, au mois d’octobre une délégation du MEDEF se rendra au Maroc», qui est «un partenaire formidable pour nous. Un partenaire important dans tous les sens du terme».

«Les relations sont très bonnes que ce soit au niveau des entreprises ou au niveau du patronat», s’est encore félicité le Président du MEDEF, qui a relevé l’existence d’investissements marocains en France.

L’Université d’été du MEDEF, qui a changé de nom cette année pour devenir “La Rencontre des entrepreneurs de France” (la REf), s’est imposée au fil des ans comme le rendez-vous majeur de la rentrée économique et politique en France.

Pour son édition 2019, cette rencontre qui se tient sous le thème central «No(s) Futur(s), climat, inégalités, conflits… Quel capitalisme demain ? », rassemble durant deux jours, plus de 7000 chefs d’entreprise, et d’hommes politiques français et internationaux, pour débattre et échanger sur l’avenir du capitalisme.

Bouton retour en haut de la page
Fermer