La Belgique poursuit son processus de déconfinement progressif entamé le 4 mai dernier, avec l’activation, à partir du 1er juillet, d’une 4-ème phase marquée par encore plus d’assouplissements des mesures imposées depuis le 18 mars pour endiguer la pandémie du nouveau coronavirus dans le pays.

Cette décision, confortée par l’évolution positive de la situation épidémiologique constatée durant les dernières semaines en Belgique, a été prise mercredi par le Conseil national de Sécurité belge, réuni de nouveau sous la présidence de la Première ministre Sophie Wilmès.

La cheffe du gouvernement a annoncé à cette occasion les mesures phares de cette nouvelle étape qui s’inscrit dans l’esprit de la phase précédente, marquée par un “changement d’approche” dans le sens de donner plus de liberté aux citoyens, après la reprise du travail dans les entreprises et la réouverture des commerces non essentiels, des écoles, des musées, ou encore des bâtiments historiques.

Parmi les nouveaux assoupissements prévus dans le cadre de la phase 4 figure l’élargissement de la bulle de contacts privés pour les Belges qui auront désormais le droit de voir 15 personnes par semaine, en dehors du foyer, au lieu de 10 contacts autorisés jusqu’ici.

La nouvelle étape permettra aussi la reprise d’une série d’activités, sous conditions. Il s’agit notamment des piscines qui rouvriront leurs portes, au même titre que les salles de spectacles et de cinéma, les salles de jeux de hasard, les salles de fêtes et de réceptions (limitées à 50 personnes), les parcs d’attractions, les centres de bien-être et les saunas.

Des assouplissements concernent aussi les marchés qui bénéficieront de la levée de l’interdiction de dépasser les 50 étals, tandis que l’obligation de faire ses courses seul ainsi que la limite de temps seront également supprimés dans les magasins où le port du masque ne sera plus obligatoire.

Pour ce qui est des événements culturels, la reprise sera au rendez-vous en juillet aussi pour les activités en présence d’un public, limité toutefois à 200 personnes en intérieur, et à 400 en extérieur, à condition que les règles de sécurité soient respectées. Selon l’évolution de la situation épidémiologique, les autorités prévoient de revoir cette limite en août, passant à un public de 400 personnes en intérieur et de 800 à l’extérieur.

En revanche, les boîtes de nuit resteront fermées jusqu’au 31 août.

Concernant la célébration de la Fête nationale de Belgique, le 21 juillet, elle sera marquée par un hommage sera rendu aux victimes du covid-19 et aux métiers de première ligne.

Mais le défilé militaire et civil “prendra une autre forme cette année” sans la traditionnelle fête au parc et de feu d’artifice, avec l’organisation, à Bruxelles et en régions, de différentes manifestations culturelles retransmises à la télévision, a indiqué la Première ministre Sophie Wilmès à l’issue du Conseil national de Sécurité.

Avant d’annoncer les nouveaux assouplissements, la cheffe du gouvernement a tenu à mettre en garde néanmoins les Belges que le virus est toujours présent et qu’il convient d’être prudent, en faisant référence notamment aux débordements festifs constatés ce week-end, notamment à Bruxelles.

Bouton retour en haut de la page
Fermer