Le coup d’envoi des travaux de restauration et de réhabilitation au sein du Ksar Zaouiat Sidi Hamza, relevant de la province de Midelt, a été donné samedi par la secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, Fatna Lkhiel.

Mme Lkhiel, qui était accompagnée d’une délégation composée du gouverneur de la province de Midelt, Mustapha Nouhi et de plusieurs élus et responsables locaux et régionaux, a ainsi procédé au lancement des travaux de restauration du Ksar situé dans la commune territoriale de Zaouiat Sidi Hamza, dans le cadre du programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah du Maroc.

La secrétaire d’Etat et la délégation l’accompagnant, qui ont visité Zaouiat Sidi Hamza, le mausolée du Saint Abou Salim El Ayachi, et plusieurs bâtisses qui feront l’objet de restauration, ont pris connaissance également des grands axes de ce projet qui vise la réhabilitation de ce site historique.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Lkhiel a indiqué que le ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville a mis en place un programme pour la valorisation durable des Ksour et Kasbah, précisant que la réhabilitation de Zaouiat Sidi Hamza, un site chargé de quatre siècles d’histoire, a été programmée dans le cadre de la 1ère phase dudit programme.

Elle a ajouté que le projet de restauration et de réhabilitation au sein du Ksar Zaouiat Sidi Hamza, qui sera étalé sur six mois, va mobiliser une enveloppe de 5,7 millions de DH, notant que la restauration de ces Ksour s’effectue par l’usage des produits locaux et avec la participation de la main d’œuvre de la région.

De son côté, le directeur national du programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah du Maroc, Bouazza Barka, a souligné, dans une déclaration similaire, que les travaux de restauration et de réhabilitation au sein du Ksar Zaouiat Sidi Hamza ont pour objectifs d’améliorer les conditions de vie de la population sur le plans social et économique, à travers la contribution du programme aux activités génératrices de revenus (AGR) et au renforcement des capacités.

Il a noté qu’une enveloppe de 0,6 million de DH a été mobilisée dans le cadre de la première phase du programme, faisant savoir que 11 projets devraient être exécutés au cours des prochaines semaines.

M. Barka a, d’autre part, expliqué qu’il sera procédé, à l’avenir, à la restauration et à la réhabilitation de plusieurs sites et ce, dans le cadre de la synergie des interventions d’autres départements ministériels.

Le programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah a été conçu de manière à contribuer au financement des AGR et de celles inhérentes au renforcement des capacités au sein de ces Ksour pilotes, qui ont été sélectionnées selon une approche participative et sur la base de critères objectifs.

Il vise aussi à enclencher un cercle vertueux à même de favoriser l’appropriation par les acteurs locaux de la valorisation durable de l’habitat en terre et du patrimoine des Ksour et Kasbah, et générer des retombées socio-économiques sur les populations locales, en particulier les jeunes et les femmes, ainsi qu’à mettre en place une stratégie d’intervention dans ces tissus anciens à l’horizon 2025, l’objectif étant de permettre la réintégration de ce patrimoine dans le contexte général du développement territorial local.

Bouton retour en haut de la page
Fermer