Le projet “Bike to School” a été lancé, lundi, au niveau de la commune rurale Zamrane Charquia (province de Kelaâ des Sraghna), avec comme objectif de contribuer à une scolarisation équitable et d’encourager la réussite et l’excellence scolaires.

Fruit d’un partenariat entre la Fondation du parc national “Hoge Veluwe” (Pays-Bas), l’association “Pikala Bikes” à Marrakech, la commune de Zamrane Charquia et l’association de l’Ecole de la réussite du lycée Al Khawarizmi, ce projet consiste à mettre 270 vélos à la disposition des élèves dudit lycée afin de contribuer à l’inclusion sociale, à l’amélioration des indicateurs de scolarité et à la réduction des taux de décrochage scolaire.

Ce projet a été lancé en présence notamment de l’ambassadeur des Pays-Bas au Maroc, M. Jeroen Roodenburg, du Directeur provincial de l’éducation nationale à Kelaâ des Sraghna, El Allami Qoraïchi, de la Directrice de l’association “Pikala Bikes”, Mme Cantal Bakker, des autorités locales, des cadres et enseignants du lycée Al Khawarizmi et des représentants de l’association des parents d’élèves.

Quelque 270 élèves du lycée ont bénéficié de ce premier lot de vélos afin d’améliorer leur mobilité quotidienne après avoir suivi au préalable des ateliers de sensibilisation à la sécurité routière et un autre technique sur l’entretien des vélos. En contrepartie, les élèves bénéficiaires doivent faire du bénévolat au sein de leur communauté.

A cette occasion, Mme Bakker a dit toute sa joie de lancer “Bike to school”, qui s’avère un projet très important de nature à améliorer une scolarisation équitable et d’encourager la réussite scolaire.

“C’est une importante action, qui va aider les élèves à construire leur avenir et changer le paysage et la mobilité dans la commune de Zamrane Charquia d’une façon positive”, a-t-elle ajouté, émettant le souhait que ce projet pilote soit généralisé aux autres lycées ruraux du Royaume.

De son côté, M. Roodenburg a relevé que les vélos sont offerts gracieusement par la Fondation du parc national “Hoge Veluwe” afin d’accompagner l’association “Pikala Bikes” qui consent d’énormes efforts pour lutter contre la déperdition scolaire, mettant en avant l’aspect écologique des vélos, qui représentent le moyen de transport le plus populaire et le plus utilisé aux Pays-Bas.

Pour sa part, M. Qoraïchi a souligné que ces 270 vélos représentent un premier lot auquel viendra s’ajouter un deuxième lot de 230 autres, soit au total 500 vélos, notant que cette initiative vise à alléger les souffrances des élèves obligés de parcourir des kilomètres à pied, ainsi que la pression sur les minibus de transport scolaire.

Il a indiqué que les critères requis pour bénéficier de ces vélos sont l’excellence, la persévérance et la participation des élèves aux clubs scolaires.

Bouton retour en haut de la page
Fermer