Le champion marocain Mohsin Attaf a décroché dimanche la médaille d’argent (moins de 100 kg) au “Kuala Lumpur BJJ International Open” (jiu-jitsu brésilien), organisé pour la première fois dans la capitale malaisienne.

Le judoka de 43 ans, qui a réalisé une bonne performance dans les premiers tours de la compétition, s’est incliné en finale devant son adversaire iranien, se classant ainsi deuxième.

Dans une déclaration à la MAP, Attaf, qui compte en son actif plusieurs titres internationaux, s’est dit fier de défendre les couleurs marocaines depuis la Malaisie, affirmant que cette première performance de l’année constitue une motivation réelle pour les prochaines échéances sportives.

“Après ma blessure en décembre 2019, j’ai pu, tout de même, décrocher une médaille d’argent au cours de ma première participation cette année (…) Je suis satisfait de ce résultat qui me motive à faire encore mieux durant les prochaines compétitions”, a-t-il confié à la MAP.

Concernant son agenda sportif, le judoka marocain a révélé sa participation en avril prochain à la “Copa da Malaysia” ainsi qu’au championnat du monde du Judo prévu en juin 2020 à Tokyo.

En décembre dernier, Attaf avait décroché la médaille d’or (moins de 100 kg) au “Borneo open judo championship”, organisé à Sandakan, une ville de l’État de Sabah, en Malaisie.

Le judoka marocain avait signé trois victoires par “ippon” face à deux adversaires de nationalité chinoise et un troisième de Brunei.

Bouton retour en haut de la page
Fermer