L’Association des Ingénieurs de l’Ecole Mohammadia (AIEM) a organisé, du 07 au 09 courant à Abidjan, des journées scientifiques autour du thème “Ingénierie africaine, levier du développement face aux changements climatiques”.

Cette manifestation scientifique s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la tenue, en décembre prochain, de la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP 25) à Madrid, apprend-on auprès de l’AIEM.

Elle s’est déclinée en une série de conférences et d’ateliers animés par un parterre d’experts et intervenants de renom, représentants des principales organisations internationales et continentales concernées (ONU, Banque africaine de développement, Banque Mondiale, UNESCO, entre autres) ainsi que de nombreux acteurs publics et privés issus de plusieurs pays africains, dont le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Kenya, le Sénégal, le Cameroun et la Guinée.

Cet événement Pré-COP se veut ainsi un espace de débat, de réflexion et d’échange d’expériences entre les différents acteurs de même qu’il permettra de faire le point sur les défis que doit relever l’ingénierie africaine pour jouer son rôle de catalyseur d’un développement solide et durable du continent.

La manifestation offre également l’occasion de présenter des retours d’expérience de certains pays dans des domaines tels que la gestion des ressources hydriques, la gestion urbaine ou l’énergie propre.

A l’échelle mondiale, l’AIEM, la seule association de lauréats accréditée à la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP), veille depuis 2016 à organiser des événements Pré-COP d’envergure, visant à mettre en avant le rôle des ingénieurs en faveur du développement durable.

Ainsi, souligne l’AIEM, la décision de l’Association d’organiser ces journées Pré-COP en dehors du Maroc témoigne de sa volonté d’illustrer l’engagement de la société civile marocaine dans la vision Royale d’ouverture sur le continent et de la promotion des stratégies de co-développement et de partenariat sud-sud.

A travers l’organisation de cet événement en Côte d’Ivoire, l’AIEM souhaite concrétiser l’un des objectifs de l’initiative “Engeneers4Africa”, qu’elle a contribué à lancer en 2017 avec nombre d’institutions et d’acteurs africains intervenant dans les domaines de la formation et l’ingénierie.

De même, l’organisation par l’AIEM de cette Pré-COP à Abidjan se veut une occasion pour rendre hommage à plus de 400 lauréats issus des différents pays africains ayant reçu leur formation d’ingénieurs à l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs.

L’AIEM a été fondée en 1964 par les ingénieurs de la première promotion de l’EMI. Avec plus de 10.000 membres, elle constitue aujourd’hui le plus grand groupement d’ingénieurs au Maroc.

Bouton retour en haut de la page
Fermer