Washington – Les États-Unis et leurs alliés envisagent de discuter d’un boycott conjoint des Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin, a indiqué mardi le département d’État américain, tout en précisant qu’aucune décision n’a encore été prise.

“C’est quelque chose (ndlr:un boycott conjoint) que nous souhaitons certainement discuter”, a déclaré le porte-parole du département d’État, Ned Price, lors du point de presse quotidien de la diplomatie américaine.

“Une approche coordonnée sera non seulement dans notre intérêt mais aussi dans celui de nos alliés et partenaires”, a-t-il ajouté.

M. Price a précisé que les États-Unis n’avaient pas encore pris de décision mais qu’ils “étaient préoccupés par les violations flagrantes des droits de l’homme commises par la Chine”. Les Jeux olympiques doivent se dérouler du 4 au 20 février 2022.

Dans un tweet après le point de presse, M. Price a souligné que le département d’État n’avait pas d’annonce à faire concernant les Jeux olympiques, mais qu’il “continuerait à consulter étroitement ses alliés et ses partenaires pour définir nos préoccupations communes et établir notre approche commune vis-à-vis de la République populaire de Chine.”

En mars dernier, les États-Unis avaient annoncé des sanctions contre deux responsables chinois pour de “graves violations des droits de l’homme” à l’encontre des musulmans ouïghours, dans la foulée de mesures similaires par l’Union européenne (UE) et le Canada. Ces mesures avaient suscité des représailles immédiates de la part de la Chine qui dénonce une ingérence dans ses affaires intérieures.

Bouton retour en haut de la page
Fermer