MDJS-FR

La nageuse italienne Federica Pellegrini, championne olympique du 200 m en 2008, a confirmé avec le sourire mercredi soir qu’elle poursuivait sa carrière malgré le report à 2021 des Jeux olympiques de Tokyo.

“Je dois dire que je suis un peu entre deux eaux. D’un côté je me dis, +Putain, je dois nager encore un an, je ne peux pas le croire…+ On dirait une blague, le destin. Mais le fait est que je ne peux pas arrêter”, a déclaré la championne, âgée de 31 ans, dans une vidéo publiée sur son compte Instagram.

“D’un autre côté, c’est logique avec tout ce qui se passe. Si rien de tout ce qui arrive actuellement dans le monde ne s’était passé, il est clair que j’aurais préféré disputer les Jeux cette année”, a-t-elle ajouté.

“Mais vu que beaucoup d’athlètes ne peuvent pas nager, ne peuvent pas s’entraîner, on serait arrivés aux Jeux en n’étant pas préparés comme il le faut pour des Jeux. C’est la bonne décision, je suis d’accord”, a encore estimé Pellegrini.

“On va se préparer au mieux. Maintenant il s’agit de tout reprogrammer au mieux et voilà. Espérons que le physique tiendra le coup encore un an”, a-t-elle conclu.

Pellegrini, six fois championne du monde en grand bassin sur 200 m et 400 m et détentrice du record du monde du 200 m nage libre en grand et petit bassin, s’était fixé les Jeux de Tokyo comme dernier objectif avant de probablement mettre fin à son immense carrière.

“Parmi les trois possibilités qui étaient évoquées, celle du report d’un an est la meilleure pour moi. Si les Jeux avaient été déplacés à l’automne, la préparation aurait été étrange. S’ils avaient été repoussés à 2022, j’aurais arrêté”, a-t-elle aussi déclaré mercredi dans une interview à la Gazzetta dello Sport.A

MDJS-AR
Bouton retour en haut de la page
Fermer