Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont dévoilé mercredi le “Village Plaza”, un vaste complexe en bois de style japonais traditionnel à l’entrée du village olympique, qui servira de lieu de convivialité et de services pour les athlètes.

Le complexe s’étend sur une superficie de 5.300 m2 avec de nombreuses salles et galeries semi-extérieures.

Avec un coût de 2,4 milliards de yens (près de 20 millions d’euros), ce site sera réservé aux athlètes, à leurs équipes ainsi qu’aux journalistes.

Il accueillera ainsi divers services pour les sportifs (banque, station médicale, salon de coiffure, office de tourisme, boutique officielle des JO…), des espaces pour les médias et pour des conférences de presse, et un café.

A l’instar d’édifices japonais historiques, ses sols, cloisons et piliers sont composés de poutres en bois (cèdre, mélèze, cyprès), symboliquement mis à disposition par une soixantaine de municipalités de tout le pays.

Bien que le site soit temporaire, il constitue l’une des vitrines de la “durabilité” de Tokyo 2020, puisque son bois sera récupéré par la suite par les municipalités qui sont censées le réaffecter chez elles pour construire des bancs et bâtiments publics notamment.

Bouton retour en haut de la page
Fermer