A environ 400 jours de l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, reportés d’un an en raison de la pandémie de coronavirus, le Comité international olympique fera un nouveau point mercredi sur l’état de préparation et recevra également un rapport d’étape des JO de Paris 2024.

Les Jeux de la XXXIIe Olympiade qui auraient dû s’ouvrir le 24 juillet prochain ne seront donc finalement inaugurés que dans 408 jours exactement, le 23 juillet 2021.

Encore faudra-t-il que la pandémie de Covid-19 soit sous contrôle et qu’un éventuel vaccin soit disponible, sans quoi ils ne pourront pas être reportés une seconde fois, a prévenu samedi le Belge Pierre-Olivier Beckers, l’un des hommes qui montent au sein du CIO.

“Les Jeux (de Tokyo) auront lieu en 2021 ou n’auront pas lieu”, a déclaré dans la presse M. Beckers, qui occupe le poste stratégique de président de la Commission de coordination des JO de Paris-2024.

“Il est en effet inenvisageable de tenir à bout de bras un tel projet plus longtemps, avec des coûts colossaux et des milliers de personnes mobilisées”, a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, alors que le Comité d’organisation a décidé de ne pas célébrer le compte à rebours d’un an avant les JO, les incertitudes liées à la pandémie devraient encore être au centre des discussions de l’exécutif olympique, mercredi, autour de son président Thomas Bach.

Durant cette réunion à distance, programmée de 12h00 à 15h00, l’état-major olympique entendra un rapport de John Coates, président de la Commission de coordination des JO de Tokyo. L’Australien devrait notamment évoquer la question de la sécurisation des sites des épreuves et surtout du Village olympique, qui aurait dû être livré à ses futurs occupants dès septembre prochain.

M. Coates devrait également évoquer les moyens à mettre en oeuvre pour tenter de réduire la voilure des JO, afin de faire face aux énormes surcoûts engendrés par un report jusqu’alors inédit en temps de paix.

Les médias japonais ont déjà évoqué une cérémonie d’ouverture d’envergure réduite et un nombre de spectateurs limité.

Après une réunion virtuelle la semaine dernière avec le Comité d’organisation, M. Beckers dressera également un état des lieux de l’avancement des préparatifs des JO de Paris-2024.

Le CIO pourrait donner des indications sur la date de la publication très attendue de la liste définitive des sports, y compris les sports additionnels et des disciplines au programme des JO de Paris-2024. Cette liste aurait dû être validée en décembre prochain, si les JO de Tokyo avaient eu lieu cet été.

Le comité exécutif se penchera également sur la préparation de la 136e session qui aurait dû se tenir en juillet prochain à Tokyo et sera finalement organisée le 17 juillet à distance en visio-conférence.

Une liste de nouveaux membres pourrait être validée mercredi, avant l’élection formelle dans un mois. Le président de la FIFA Gianni Infantino est devenu membre du CIO en janvier dernier. Son homologue de World Athletics (ex-IAAF), le Britannique Sebastian Coe, pourrait être élu en juillet. C’est du moins ce qu’avait laissé entendre M. Bach en décembre dernier. Depuis, la tendance n’a pas évolué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer