Le président de la Fédération royale marocaine de taekwondo, Driss Hilali, a été nommé membre du comité de supervision des compétitions de taekwondo lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Cette nomination constitue une reconnaissance au saut qualitatif qu’a connu la discipline du taekwondo au Maroc, ainsi qu’au rôle important que jouent les cadres nationaux pour le développement de la pratique de ce sport, indique un communiqué de la Fédération royale marocaine de taekwondo parvenu mardi à la MAP.

M. Hilali a précédemment supervisé la gestion technique de nombreuses manifestations mondiales et continentales, outre sa participation aux travaux du bureau exécutif de la Fédération internationale de taekwondo, dont la dernière s’est tenue en décembre dernier dans la capitale russe, Moscou.

Les JO de Tokyo est la sixième édition dans laquelle le taekwondo fait partie des disciplines olympiques officielles.

Bouton retour en haut de la page
Fermer