Le ministre délégué chargé de la Coopération Africaine, M. Mohcine Jazouli, appelé, mercredi au Cap (Afrique du Sud), à un choc de financement pour le développement de l’Afrique.
Prenant la parole lors de la 28ème édition du Forum Economique Mondial sur l’Afrique, qui se tient du 4 au 6 septembre, M. Jazouli a souligné qu’un vaste mouvement d’investissement et de production était nécessaire pour fonder une véritable base industrielle créatrice d’emploi capable de transformer les matières premières sur place.
Pour le ministre délégué, la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (Zlecaf) va positionner l’Afrique comme la plus grande zone de libre-échange intégrée au monde après l’OMC.
La Zlecaf devra stimuler le commerce intra-africain et installer une nouvelle dynamique entre les Etats du continent, a poursuivi M. Jazouli.
Le conclave du CAP réunit plus de 1000 dirigeants issus du monde politique, économique, universitaire et de la société civile dans le but d’aborder les moyens de créer les conditions nécessaires aux investissements socio-économiques pour mieux tirer profit du potentiel de l’Afrique.
La rencontre se tient sous le thème «façonner une croissance inclusive et un avenir commun dans la 4ème révolution industrielle». Quatre sujets sont débattus, à savoir l’innovation, le développement durable, la digitalisation et la gouvernance.

Bouton retour en haut de la page
Fermer