Le Karaté marocain a raflé 15 médailles, dont neuf d’or, quatre d’argent et deux en bronze, au terme de la 8è journée des Jeux Africains 2019 disputé au complexe sportif Prince Moulay Abdallah.

Les médailles d’or ont été remporté par les championnes marocaines Sayah Aicha dans la catégorie -50kg, Nisrin Brouk (-68kg), Sanae Agalmam (Kata individuelle), ainsi que par les champions Achraf Ouchene (+84 kg), Abderrahmane Eddaqaq (-67kg) et Mohamed El Hanni (Kata indivuduelle).

Les équipes nationales messieurs et dames ont remporté la compétition kata par équipe, alors que l’équipe féminine s’est adjugée le kumité par équipe.

Les médailles d’argent du Maroc ont été l’œuvre de Abdesalam Ameknassi (-60 kg), Khaoula Ouhmad (-55kg), Nabil Chaabi (-84kg), ainsi que l’équipe nationale dans l’épreuve kumité messieurs.

Ibtissam Sadini (-61kg) et Yassine Sekouri (-75kg) ont remporté les deux médailles de bronze du Maroc.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le secrétaire générale de la Fédération royale marocaine de Karaté, Abdelhay El Kantaoui, a salué les résultats honorables réalisés par les membres de l’équipe nationale de karaté durant les Jeux africains.

Ces résultats sont le fruit de plusieurs phases que le karaté marocain a bien préparées comme le championnat d’Afrique organisé au Botswana où le Maroc a raflé 11 médailles d’or avec 18 participants et le championnat arabe organisé en Tunisie où le Maroc a gagné 4 médailles d’or, a-t-il ajouté.

La symbiose qui existe entre les membres de l’équipe nationale et le renforcement du staff technique avec des entraineurs égyptiens ont également joué un rôle important dans les résultats positifs du Maroc, a dit M. El Kantaoui.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 12è édition des Jeux Africains se déroule du 19 au 31 août dans les villes de Rabat, Salé, Témara, Casablanca, Benslimane et El Jadida, avec la participation de près de 6.500 athlètes.

Bouton retour en haut de la page
Fermer