Le groupe japonais Fujifilm a démarré un essai clinique pour tester l’efficacité de son médicament antigrippal Avigan (favipiravir) pour traiter des patients atteints du nouveau coronavirus, après des résultats encourageants d’autres études menées en Chine sur ce produit.

“L’essai sera conduit sur 100 patients d’ici fin juin” à Tokyo, a précisé mercredi un porte-parole de Fujifilm, connu du grand public pour ses produits de bureautique et de photographie, mais qui est aussi présent dans le secteur médical.

“Nous collecterons les données, nous les analyserons et nous ferons une demande d’approbation” par la suite si cet essai clinique dit de phase III s’avérait concluant, a-t-il ajouté.

Avigan sera administré pendant 14 jours maximum à des patients âgés de 20 à 74 ans, tous à un stade léger de la pneumonie virale. Les femmes enceintes seront exclues de l’étude en raison des risques d’effets secondaires.

Cette initiative intervient après que le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré le week-end dernier que son gouvernement allait engager les procédures réglementaires pour faire approuver Avigan pour traiter le nouveau coronavirus.

Des chercheurs et groupes pharmaceutiques du monde entier mènent actuellement une course contre la montre pour trouver un remède efficace contre le Covid-19, tant sous la forme d’un traitement que d’un vaccin.

Les espoirs les plus immédiats se portent sur des médicaments déjà approuvés pour d’autres indications, comme des antiviraux contre le sida et des antipaludéens tels que l’hydroxychloroquine et la chloroquine.

Bouton retour en haut de la page
Fermer