La Belgique a annoncé une aide de 4 millions d’euros pour contribuer aux efforts de stabilisation et de déminage humanitaire en Irak et en Syrie.

Cette annonce intervient à la veille de la réunion ministérielle de la Coalition internationale contre Daech qui se tiendra jeudi à Washington.

Dans le cadre de cette aide, la Belgique a décidé d’octroyer 2 millions d’euros au Fond de financement pour la stabilisation de l’Irak du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), afin de contribuer aux efforts de stabilisation et de reconstruction du pays, souligne un communiqué du ministère belge des Affaires étrangères.

La Belgique a également mobilisé le même montant afin de contribuer à l’action du Service d’Action Antimines des Nations Unies (UNMAS) en matière de déminage humanitaire en Syrie et en Iraq, selon la même source.

“Tant en Syrie qu’en Iraq, les besoins en assistance humanitaire et déminage, vecteurs de toute stabilisation durable du pays, sont immenses”, relève le communiqué, notant que le déminage humanitaire est “central” pour sauver des vies et pour permettre le développement des régions touchées par la contamination par les mines, et ce afin de parvenir à la stabilisation de zones post-conflit.

Bouton retour en haut de la page
Fermer