Le directeur par intérim de l’Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports (IRFC), Tarik Atlati, a été installé mardi dans ses fonctions en remplacement de M. Abderrazak El Akkari, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de à cet effet.

Intervenant lors de la cérémonie d’installation, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba, a souligné l’importance que revêt l’IRFC dans le cadre des grandes orientations stratégiques du secteur de la jeunesse et des sport qui visent à assurer des formations de haut niveau aux sportifs et aux cadres techniques, à travers le renforcement des rôles de cette institution, en particulier sur le plan de l’éducation et de l’encadrement, en ce sens qu’il s’agit de la pierre angulaire pour le succès de chantier national de formation, souligne un communiqué de son département.

Le ministère est déterminé à doter l’institut de tous les mécanismes et attributions lui permettant de développer ses méthodes et programmes éducatifs, conformément à des principes de gestion intégrée alliant gouvernance administrative constructive et expertises académiques et scientifiques afin d’accompagner le processus d’amélioration du travail de cette institution pionnière, contribuer à la promotion de ses compétences sportives et techniques et au développement de son capital humain, en plus d’encourager la recherche académique sérieuse et responsable dans le cadre de partenariats pratiques et productifs, a fait savoir M. Abyaba.

Après avoir salué les précieux efforts déployés par M. Abderrazak El Akkari dans le but d’améliorer et enrichir les performances de l’IRFC, le ministre a félicité M. Atlati pour la responsabilité qu’il a assumée.

M. Atlati est un chercheur spécialisé en sciences politiques, titulaire d’un doctorat d’Etat en Droit de l’Université Mohammed V de Rabat et directeur du Centre marocain des études stratégiques.

Bouton retour en haut de la page
Fermer