Le milieu de terrain espagnol Andres Iniesta a étoffé son palmarès déjà bien fourmi, mercredi, en remportant la Coupe du Japon (appelée Coupe de l’Empereur) avec son club nippon du Vissel Kobe.

Après avoir fait les beaux jours du FC Barcelone et de l’équipe d’Espagne, le magicien de 35 ans a remporté son premier trophée avec le Vissel Kobe en s’imposant 2-0 en finale face aux Kashima Antlers, le club le plus titré du Japon.

Cette victoire restera gravée en lettres d’or pour le Vissel Kobe, qui a remporté le tout premier titre de son histoire et qui compte plusieurs vétérans du ballon rond européen comme l’Espagnol David Villa ou l’Allemand Lukas Podolsk

Avec ce nouveau titre, Iniesta compte désormais 36 trophées dans son armoire, dont un titre de champion du monde (2010) et de double champion d’Europe (2008, 2012), ainsi que 32 consécrations avec Barcelone. Il ne lui manque que quatre autres sacres pour pour égaler le record absolu du Brésilien Daniel Alves.

Bouton retour en haut de la page
Fermer