La communauté internationale doit s’unir pour aider à la reprise progressive de l’économie mondiale et renforcer la coopération internationale dans le contexte de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, a affirmé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov.

« Le coronavirus a frappé la structure économique collective, provoquant un ralentissement sans précédent de l’activité commerciale et la rupture des chaines de production mondiales. La communauté internationale doit aider collectivement à surmonter cette période difficile et assurer une reprise durable après la crise », a indiqué le chef de la diplomatie russe dans une déclaration à la presse.

Il a souligné que cette crise ne devrait pas provoquer des freins supplémentaires à la coopération internationale en créant des cycles de conflits économiques, mais mettre le bien-être des citoyens du monde au centre de la stratégie de reprise économique.

M.Lavrov a également appelé à rechercher collectivement de nouvelles pistes de croissance capables d’aider à surmonter la récession générale qui se profile, notant qu’une intégration des projets mis en œuvre dans l’espace eurasiatique constitue une piste de réflexion à même de contribuer à assurer une bonne reprise économique.

Le chef de la diplomatie russe a souligné, dans ce sens, que la politique de sanctions unilatérales est inacceptable en ce temps de crise, ajoutant que plusieurs pays occidentaux soutiennent l’abandon de l’application des sanctions économiques jusqu’au rétablissement de la situation épidémiologique dans le monde.

«La Russie s’oppose résolument et systématiquement à ces pratiques, qui sont totalement inacceptables en période de crise pandémique sans précédent, qui limitent la capacité des citoyens à exercer leurs droits sociaux et économiques, compliquant sérieusement les efforts de protection de la santé publique » a relevé M. Lavrov.

Bouton retour en haut de la page
Fermer