Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al Malki, a indiqué, mercredi à Tanger, que les agressions israéliennes contre la bande de Gaza confirment que le peuple palestinien a besoin de la protection internationale.

S’exprimant à l’ouverture du Forum international MEDays, M. Al Malki a fait savoir que le peuple palestinien à Gaza est victime d’agressions continues depuis mardi, ayant fait 23 morts dont des enfants et des femmes, en plus de la destruction de dizaines de maisons et d’édifices par les forces de l’occupation israéliennes.

“Ces agressions confirment sans équivoque qu’une protection internationale est nécessaire pour le peuple palestinien contre les attaques et les crimes des forces de l’occupation”, a-t-il relevé, soulignant la nécessité de garantir les droits légitimes du peuple palestinien à la liberté, à l’indépendance et à la création d’un Etat.

“Nous devons dénoncer les agressions perpétrées par les forces de l’occupation et non pas chercher à les justifier”, a-t-il mis en avant, notant que le mutisme de la communauté internationale (face à ce crime) la rend indirectement responsable de ses conséquences.

Le ministère de la Santé palestinien a annoncé, mercredi soir, que vingt-six Palestiniens, dont trois enfants et une femme, ont été tués, et plus de 70 autres ont été blessés, dont 30 enfants et 13 femmes, suite aux frappes israéliennes sur la bande de Gaza.

Bouton retour en haut de la page
Fermer