nt7arko-VF

La période post-Covid-19 verra l’apparition d’un nouveau système sportif mondial dont la construction repose pleinement sur le rôle important des médias sportifs, a indiqué le président de l’Association marocaine de la presse sportive (AMPS), Badreddine Idrissi.

Intervenant lors d’une visioconférence organisée par l’Association internationale de la presse sportive (AIPS), M. Idrissi a souligné que ce nouveau système qui vise à assurer la sécurité de l’activité sportive contre les catastrophes, les pandémies et les forces majeures, doit s’appuyer sur le rôle crucial des médias.

Lors de cette visioconférence tenue à l’occasion de la Journée internationale du journalisme sportif, M. Idrissi, également vice-président de l’Union arabe de la presse sportive, a ajouté qu’il est crucial que l’AIPS soit au cœur de la réflexion globale, et qu’elle soit un partenaire indispensable pour toute formulation d’un nouveau système sportif mondial, que ce soit au niveau du Comité International Olympique ou des fédérations sportives internationales.

Si le sport peut s’enorgueillir d’avoir atteint ces niveaux importants en terme d’audience et de recettes financières, force est de constater que le sport doit cette richesse aux médias et aux technologies de la communication, a affirmé M. Idrissi, qui a mis l’accent sur la nécessité de réfléchir à de nouveaux modèles qui placent les médias au cœur des transformations du sport, et à ne pas minimiser l’influence et l’impact de la presse sur le sport.

Le président de l’AMPS a également appelé à approfondir le partenariat entre les institutions sportives et les institutions économiques qui investissent dans le sport, précisant que ce partenariat doit être basé sur des règles solides et légales.

Dans ce partenariat, l’AIPS et les associations continentales et nationales ont un rôle à jouer, poursuit le rédacteur en chef du journal “Al Mountakhab”, précisant que ces dernières doivent jouer le rôle d’incubateur d’idées et de propositions qui permettront aux médias, dans les années à venir, d’être pleinement intégrés dans l’industrie du sport et d’être un levier essentiel dans l’instauration du nouveau système sportif mondial.

La créativité et la grande capacité à résister à la pandémie de coronavirus, dont a fait montre la presse sportive pour faire face l’accalmie générale, affirment que les médias sportifs acquièrent une immunité contre les crises, a-t-il estimé.

“La pandémie nous pousse à mettre en place de nouveaux modèles relatifs à la production du contenu pour assurer une large base de consommation”, a soutenu M. Idrissi, notant que la mise en page, le mode de production, les niveaux d’emploi des médias de communication, l’identité visuelle et la langue seront amenés à changer par la force des choses.

La visioconférence, qui coïncide également avec le 96è anniversaire de l’AIPS, a été marquée par les interventions notamment du président de l’AIPS, Gianni Merlo, et du président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach.

nt7arko-VA
Bouton retour en haut de la page
Fermer