Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani a souligné la nécessité de se concentrer sur les priorités fixées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans le Discours adressé à la Nation à l’occasion de la fête du Trône.

Ces priorités constituent la feuille de route pour surmonter les difficultés économiques et sociales nées de la pandémie du Covid-19 et de ses répercussions ainsi que pour jeter les fondements d’une économie forte, compétitive et intégrée, a estimé M. El Otmani lors d’une vidéo-conférence avec tous les membres du gouvernement, tenue les 24 et 25 août, indique le Département du chef du gouvernement dans un communiqué.

Le Chef du gouvernement a également appelé à mobiliser tous les moyens financiers notamment les fonds, les dispositifs d’incitations et de gestion en vue de consolider et mieux investir l’”effort” financier exceptionnel annoncé dans le discours du Trône, relevant qu’environ 120 milliards de dirhams seront injectés dans l’économie nationale, afin d’accompagner les entreprises, essentiellement les petites et les moyennes.

Il a également appelé à activer les mécanismes de partenariat entre les secteurs public et privé, pour financer les grands projets d’investissement dans divers domaines de production, en particulier l’industrie orientée vers l’exportation, l’agriculture, l’équipement, le BTP, le tourisme et les projets d’investissement dans les secteurs stratégiques de développement humain tels que l’enseignement, la santé, l’eau, la numérisation, l’économie verte.

Il s’agit aussi, selon lui, de l’accompagnement de la transformation industrielle pour remplacer les produits importés, en donnant la priorité aux produits nationaux et aux projets qui ont un impact significatif sur l’emploi.

Le gouvernement avec toutes ses composantes et les acteurs économiques et sociaux, doit être mobilisé avec la même volonté et l’esprit de solidarité qui ont prévalu lors de la première phase anti-Covid-19, dont SM le Roi a fait l’éloge, et l’a considérée comme une période marquée par une mobilisation nationale et un engagement national sans précédent avec les différentes composantes du peuple marocain mobilisé derrière le Souverain, a-t-il dit, relevant que cette période a été empreinte d’un haut niveau de responsabilité, de patriotisme et de solidarité.

M. El Otmani a rappelé les Hautes orientations royales notamment celles relatives au lancement d’un plan ambitieux de relance économique pour permettre aux secteurs de production de se remettre, d’accroître leur capacité à créer des emplois et à préserver les sources de revenu, en plus du soutien aux investissements nationaux et la rationalisation des différents Fonds de financement ainsi qu’à la promotion du développement et à l’instauration de la justice sociale et territoriale.

Et de poursuivre qu’il s’agit également de l’accélération du lancement d’une profonde réforme des établissements et entreprises publics, et des réformes nécessaires durant cette période et l’exploitation des opportunités qu’elle offre, outre l’engagement du gouvernement et des acteurs économiques et sociaux dans le cadre d’un contrat national constructif qui répond aux défis de l’heure et aux attentes des Marocains.

Sept exposés ont été présentés lors de cette conférence par des ministres responsables des départements concernés par le plan de relance économique, que ce soit en relation avec les secteurs productifs, de services ou sociaux. Ces exposés comprenaient un certain nombre de propositions pratiques à impact économique et social visant à améliorer les conditions de vie des citoyens et soutenir les catégories vulnérables.

Ces présentations ont été suivies d’une discussion approfondie et riche, au cours de laquelle les ministres ont passé en revue des propositions et des mesures pratiques, invoquant le degré de leur réalisation et l’ampleur de leurs effets économiques et sociaux, les délais appropriés pour leur exécution, la possibilité de fournir et de mobiliser les fonds nécessaires à leur concrétisation ainsi que les conditions nécessaires pour accompagner leur mise en ouevre et garantir leur réussite.

Les propositions évoquées lors de la réunion constituent la base du plan intégré de relance économique, dont les composantes seront discutées avec les différents partenaires concernés, indique le communiqué, relevant que les membres du gouvernement ont souligné la nécessité de prendre des mesures fortes et urgentes à dimension horizontale pour encourager les investissements créateurs d’emplois et qui renforcent l’économie nationale, à l’instar de l’adoption de la préférence nationale, la simplification des procédures et la facilitation des mesures de partenariat entre les secteurs public et privé, tout en renforçant et développant la numérisation de l’administration de manière à promouvoir sa transparence, son efficacité et sa rapidité dans la réponse aux demandes des usagers.

Les membres du gouvernement ont profité de cette occasion pour réaffirmer leur fort engagement dans les circonstances exceptionnelles que traverse le pays, avec un sens patriotique, de manière collective et dans un esprit d’équipe, dont la première et dernière préoccupation est l’accomplissement de ses missions et responsabilités gouvernementales, d’une manière qui sert les intérêts suprêmes de la nation et répond aux attentes des citoyens, sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi.

Et de conclure que cette conférence s’inscrit dans le cadre de l’application des Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, contenues dans le discours du Trône, dans lequel le Souverain a appelé à faire de cette étape une occasion de réorganiser les priorités, de jeter les bases d’une économie forte et compétitive et d’un modèle social plus inclusif, ainsi que dans la volonté de contribuer collectivement à élaborer les programmes et projets visant à réaliser les priorités et les grand projets annoncés par SM le Roi.

Bouton retour en haut de la page
Fermer