Le trafic global du commerce s’est élevé à 88 millions de tonnes (MT) en 2019, enregistrant une augmentation de 3,2% par rapport à 2018, selon l’Agence nationale des ports (ANP).

Le trafic des conteneurs, lui, a enregistré un record de 1,3 millions de conteneurs EVP, soit une croissance de 2,5% par rapport à 2018, précise l’ANP dans un communiqué sanctionnant les travaux de la réunion de son Conseil d’administration, tenue vendredi dernier sous la présidence du ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara.

Lors de cette réunion, consacrée au bilan de l’année 2019, le conseil a notamment pris note de l’avancement des projets structurants menés par l’Agence, de son dynamisme en matière de régulation sectorielle et du niveau rassurant affiché par l’ensemble des indicateurs financiers, précise la même source.

En ouverture de la session, M. Amara a souligné la gestion anticipative hautement salutaire pour le Maroc, de la crise liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19) par le Gouvernement sous les orientations de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, fait savoir le communiqué.

Le ministre a également tenu à rendre hommage aux cadres et employés de l’ANP pour le travail accompli pendant le confinement et qui a permis de maintenir les ports en activité pour assurer l’approvisionnement du pays et maintenir l’import crucial pour l’économie notamment en produits stratégiques.

De son côté, la directrice générale de l’ANP, Nadia Laraki, a indiqué que le bilan de l’année 2019 affiche des indicateurs très encourageants. Ainsi, sur le plan du développement des infrastructures, des projets totalisant une enveloppe de 962 millions de dirhams (MDH) ont été lancés et les projets déjà initiés par l’Agence ont été poursuivis durant l’année écoulée.

Il s’agit particulièrement des projets relatifs au programme Wessal Casablanca Port, du bâtiment communautaire, du terminal polyvalent au port d’Agadir et des divers travaux de confortement des infrastructures.

Au niveau de la régulation sectorielle, l’année 2019 a particulièrement été marquée par l’aboutissement de deux chantiers structurants concernant l’accompagnement de l’ouverture à l’exploitation du nouveau port de Safi et la finalisation du schéma de réorganisation des espaces de l’extension du port de Dakhla. D’autres réalisations importantes ont été également accomplies et ciblent particulièrement la consolidation du dispositif régulatoire opérationnel à travers le levier tarifaire, la promotion des régimes d’exercice des activités portuaires et la réalisation d’études stratégiques.

En termes de réalisations financières, le chiffre d’affaires de l’Agence a progressé de 4,1% à 1,85 milliards de dirhams (MMDH) et la capacité d’autofinancement s’est chiffrée à 477 MDH (+31,3%). La valeur ajoutée a atteint 1,17 MMDH (+8,5%). L’année 2019 a été également marquée par la mise en place du nouveau mécanisme de refinancement du nouveau port de Safi.

A l’issue des travaux de cette réunion, le Conseil d’Administration a adopté les résolutions qui lui ont été soumises.

Bouton retour en haut de la page
Fermer