Le défi de l’insertion professionnelle des étudiants en situation de handicap a été, mardi à Rabat, au centre d’une rencontre internationale placé sous le thème “Les métiers émergents pour les lauréats en situation de Handicap”.

Lors de cette journée, organisée par l’Université Mohammed V dans le cadre du programme “ERASMUS+”, les participants, des institutionnels, des recruteurs et des employeurs relevant des secteurs public et privé, des associations, des formateurs et d’autres instances collaboratrices, se sont penchés sur différents axes permettant d’engendrer des stratégies pertinentes et ciblées visant principalement l’employabilité des lauréats en situation de handicap.

Intervenant à cette occasion, le président de l’Université Mohammed V (UM5), Mohamed Rhachi, a souligné que cette journée constitue une nouvelle étape marquant la démarche inclusive adoptée par l’UM5, depuis plus d’une décennie, dans son programme prônant l’insertion des lauréats dans le marché du travail.

Cet événement, a-t-il indiqué, va apporter des programmes continus aux étudiants en situation de handicap afin de les aider à mieux s’intégrer dans le marché de l’emploi qui est en constante évolution, ainsi que le soutien aux étudiants afin de lutter contre la déperdition scolaire, l’élargissement du domaine de la créativité estudiantine, et la promotion du développement humain via des formations en faveur des professionnels de l’éducation.

M. Rhachi a également rappelé la forte adhésion de l’UM5 dans de nombreux projets de développement au profit de la société, tel que le Centre Universitaire de Documentation, d’Intervention et de Recherches dans le domaine de l’Handicap (CUDIRH), offrant un soutien aux étudiants par la mise en œuvre de services socio-économiques.

Dans une déclaration à la MAP, M. Rhachi a précisé que cette manifestation constitue un couronnement de plusieurs années de travail, de partage et d’échange de responsabilités alliant de multiples acteurs impliqués dans ce débat de taille ayant pour but de cultiver l’égalité des chances et le développement humain.

Cette rencontre a été l’occasion de collecter des idées et des recommandations à mettre en oeuvre pour la création d’un dispositif collectif permettant un travail cohérent et fructueux pour l’avenir de la société.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer