Les deux matches amicaux des Lions de l’Atlas face au Sénégal et à la République Démocratique du Congo constituent un nouveau challenge qui va permettre le début d’une nouvelle aventure sportive pour l’équipe nationale, a indiqué, jeudi à Rabat, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic.

“J’exige de bons résultats lors de ce challenge d’une grande importance pour la sélection face à deux belles équipes, notamment la sélection sénégalaise, que je considère comme la meilleure équipe en Afrique”, a souligné l’entraîneur national lors d’une déclaration à la presse à l’occasion d’une séance d’entraînement effectuée par les Lions de l’Atlas sur la pelouse du Complexe sportif Prince Moulay Abdellah qui va abriter les deux matchs amicaux.

Le coach a indiqué que le choix des nouveaux joueurs de l’Équipe nationale n’est pas fortuit, mais plutôt le résultat de plusieurs mois d’observation et de discussions avec les intéressés, qui ont exprimé une grande envie de rejoindre la sélection. “Je veux créer un challenge entre les joueurs, et surtout mettre la pression sur les titulaires”, a-t-il confirmé.

Concernant les absences, Halilhodzic a affirmé que la situation est compliquée, en raison du grand nombre d’absences qui n’ont fait que perturber la préparation de l’équipe nationale.

Dans le même sens, il a exprimé son plus grand mécontentement en raison du comportement de certains clubs qui ont interdit à leurs joueurs de venir défendre les couleurs de leur pays.

Le sélectionneur national a témoigné son envie de faire participer le joueur de Chelsea, Hakim Ziyech, mais se dit patient si sa blessure ne le permet pas encore. “On a besoin de lui au mois de novembre plus que maintenant”, a-t-il expliqué.

Halilhodzic a également fait savoir qu’il voulait donner du temps aux nouveaux joueurs afin de les tester et voir ce qu’ils peuvent apporter à l’équipe nationale, tout en cherchant l’équipe type qui débutera lors des prochaines échéances.

De son côté, Roman Sais s’est dit content de revenir au Maroc après un an d’absence, de retrouver ses anciens coéquipiers et d’accueillir les nouveaux joueurs qui vont donner plus de fraîcheur à l’équipe nationale.

Le joueur de Wolverhampton a souligné que deux matches de préparation sont suffisants pour préparer les prochaines échéances au vu de la situation sanitaire actuelle, dont souffrent toutes les équipes au même pied d’égalité.

Pour sa part, la star des phases finales de l’Europa league, Yassine Bounou, a également exprimé sa joie de retrouver les sensations de l’équipe nationale et les nouveaux joueurs qui se sont facilement intégrés au sein du groupe dans une ambiance conviviale et un bon état d’esprit.

“Nous avons deux matchs très importants pour préparer les éliminatoires qui auront lieu le mois prochain”, a répondu Bounou aux médias présents, assurant qu’ils vont essayer de faire de bon résultats lors de ces deux tests.

Les Lions de l’Atlas affronteront dans un premier match amical le Onze du Sénégal, demain, avant de croiser le fer avec la sélection de la République Démocratique du Congo, mardi prochain.

Bouton retour en haut de la page
Fermer