Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, est sorti de l’hôpital St Thomas à Londres, où il était admis depuis une semaine des suites de son infection par le nouveau coronavirus, a annoncé dimanche Downing Street.

“Le Premier ministre est sorti de l’hôpital pour poursuivre sa convalescence à Chequers”, sa résidence au nord-ouest de Londres, a annoncé Downing Street dans un communiqué, ajoutant que le dirigeant conservateur “ne reprendra pas immédiatement le travail, sur les conseils de son équipe médicale”.

“Il souhaite remercier tout le monde à St Thomas pour les soins brillants qu’il a reçus et toutes ses pensées vont aux personnes touchées par cette maladie”, a ajouté la même source.

Dans sa première déclaration officielle depuis son hospitalisation, le Premier ministre britannique a lui même tenu à remercier l’ensemble personnel de santé publique au Royaume (NHS), soulignant qu’il “leur doit sa vie”.

Le dirigeant conservateur de 55 ans avait été admis à l’hôpital dimanche dernier. Il avait été transféré le lendemain en soins intensifs lundi, d’où il était sorti jeudi.

La guérison du Premier ministre britannique est une des rares notes positives au Royaume-Uni, alors que le pays s’enfonce dans la crise du nouveau coronavirus, avec des bilans de décès quotidiens parmi les plus élevés en Europe.

Le Royaume-Uni a ainsi recensé samedi 917 décès supplémentaires dus à la pandémie, portant le bilan total à près de 10.000 morts alors que le gouvernement insiste sur l’importance du respect du confinement pendant le week-end de Pâques.

Bouton retour en haut de la page
Fermer