Les groupes bancaires ont enregistré, au titre de l’année 2019, un produit net bancaire (PNB) de 74,7 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 5,1%, contre 3,2% une année auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution reflète un rebond du résultat des opérations de marché de 19,9% contre une baisse de 11,2%, a souligné BAM dans son rapport annuel sur la supervision bancaire au titre de l’année 2019, indiquant que la marge d’intérêt et la marge sur commissions ont, pour leur part, progressé de 2,2%, et de 7,2%, contre 6,4% et 6,6% respectivement enregistrées l’année précédente.

Selon le rapport, le résultat consolidé cumulé des onze groupes bancaires, arrêté à fin 2019, a de nouveau décéléré, reflétant un ralentissement de la marge d’intérêt alors que le résultat de marché a enregistré une reprise notable sous l’effet de la baisse des taux obligataires. La marge sur commissions a enregistré une légère accélération alors que le coût du risque s’est de nouveau amélioré.

Les charges générales d’exploitation, quant à elles, ont augmenté de 5,2% à près de 40 MMDH, contre 5,4% à fin 2018. Il en résulte un coefficient moyen d’exploitation stabilisé à 53,6% et un résultat brut d’exploitation en accroissement de 5,1% à 34,6 MMDH. Pour sa part, le coût de risque a de nouveau baissé de 3,7% à 8,8 MMDH après 5,6%, contre 27,7% l’année écoulée.

Au total, les onze groupes bancaires ont clôturé l’exercice 2019 avec un résultat net-part du groupe de 14,3 MMDH, en hausse de 2,7% contre 4,1%. La rentabilité des actifs (ROA) s’est maintenue à 0,8% et la rentabilité des fonds propres (ROE) a baissé d’un point à 9,7%.

Par métier, il ressort que la contribution de l’activité bancaire au résultat net-part du groupe s’est établie à 82%, soit en baisse de 4 points par rapport à 2018 en faveur de la gestion d’actifs, des financements spécialisés et de l’activité d’assurances qui ont vu leur part augmenter à 6%, 10% et 2% respectivement.

L’activité à l’international a généré un PNB en hausse de 4,7% à 18,8 milliards de dirhams. Sa contribution au PNB des 3 groupes bancaires concernés s’est stabilisée à 34% et la contribution au résultat net-part du groupe s’est établie à 29% contre 30%, a relevé le rapport.

Le résultat net part du groupe réalisé à l’international par les trois groupes bancaires a décéléré à 0,8% pour s’établir à 3,2 MMDH, sous l’effet principalement de la hausse du coût du risque de 43%.

Bouton retour en haut de la page
Fermer