L’attaquant gallois du Real Madrid Gareth Bale a annoncé mercredi avoir fait don de 500.000 livres (569.000 euros) à l’hôpital de Cardiff où il est né, afin de l’aider dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

“L’hôpital universitaire du pays de Galles (“The University Hospital of Wales”) tient une place particulière dans mon coeur. C’est là que je suis né et il a apporté un grand soutien à mes amis, ma famille et à la communauté en général”, a affirmé l’international gallois de 30 ans dans une vidéo publiée sur le compte Twitter du conseil de santé de Cardiff (“Cardiff and Vale UHB”).

“Moi et ma famille, nous aimerions montrer notre soutien. Continuez à faire du bon travail. Vous faites un travail extraordinaire et je vous en remercie beaucoup”, a ajouté le capitaine de la sélection galloise en remerciant “l’ensemble du NHS (National Health Service)”, le système de santé publique au Royaume-Uni.

Au pays de Galles, 624 personnes sont décédées après avoir contracté le nouveau coronavirus et plus de 8.000 cas d’infection ont été enregistrés.

L’Espagne a elle recensé mercredi 435 morts du nouveau coronavirus en 24 heures, un chiffre qui a augmenté légèrement pour le deuxième jour consécutif et qui porte le total de décès à 21.717, selon le ministère espagnol de la Santé.

Alors que la Liga est suspendue depuis le 12 mars, les clubs espèrent un retour à l’entraînement à partir du 4 mai. Le ministre espagnol de la Culture et des Sports José Manuel Rodriguez Uribes s’est toutefois refusé à confirmer cette date mercredi.

Les députés espagnols devaient voter dans la soirée la prolongation de l’état d’alerte et du confinement jusqu’au 9 mai inclus, tout en assouplissant légèrement certaines mesures.

Bouton retour en haut de la page
Fermer