L’exposition ”Gravures des années 1920″ de l’artiste allemand, Otto Dix, se tient jusqu’au 18 octobre à la Galerie Delacroix de l’Institut Français (IF) de Tanger. Son vernissage s’est déroulé en présence d’une pléiade de personnalités du monde politique, culturel et artistique.

Organisée en partenariat avec l’Institut Goethe et l’Institut allemand des relations culturelles “Für Auslandsbeziehungen”, cette exposition fait découvrir au public un ensemble exceptionnel de dessins et de gravures originales d’Otto Dix (1891-1969), considéré comme l’un des peintres allemands les plus importants du XXe siècle.

Composée de deux parties, de gravures et dessins réalisées à l’eau forte et inspirées de l’expérience personnelle des combats pendant la Première guerre mondiale, les illustrations de l’artiste Otto Dix mettent en avant l’impact de la guerre.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de l’institut français de Tanger, Christophe Roussin a indiqué que l’exposition réunit pour la première fois au Maroc un ensemble exceptionnel d’estampes réalisées à l’issue de la Première guerre mondiale.

“Les oeuvres d’Otto Dix mettent en avant la réalité crue que représente une partie de l’histoire de l’Allemagne. Elles reflètent également les bas-fonds de la vie après guerre dans les années 20 dans ce même pays”, a-t-il expliqué, ajoutant qu'”on y voit une Allemagne dévastée par la première guerre mondiale et des personnes croquées avec beaucoup de justesse”.

Née en 1891 et décédé en 1969, Otto Dix est un artiste majeur de la “Nouvelle Objectivité”, un courant réaliste et contestataire apparu en Allemagne dans les années 1920. Parallèlement à son œuvre picturale, le dessin et l’art graphique occupent une place prédominante tout au long de sa vie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer