La ministre ghanéenne des Affaires étrangères et de l’intégration régionale, Shirley Ayorkor Botchwey a appelé à l’approfondissement des relations économiques entre le Maroc et le Ghana, à la lumière de l’entrée en vigueur de l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA)

Lors d’un entretien, récemment à Accra avec l’ambassadeur du Maroc au Ghana, Imane Ouadil, Mme Botchwey a appelé au renforcement des relations bilatérales, en particulier entre les secteurs privés des deux pays, à la lumière de l’entrée en vigueur de l’accord sur la ZLECA, qui favorisera le commerce intra-africain.

Mettant l’accent sur le climat d’affaires favorable au Ghana et la politique du gouvernement axée sur l’industrialisation, la ministre ghanéenne a invité les entreprises marocaines à investir plus au Ghana.

“Nos relations bilatérales ont franchi une étape importante en février 2015, avec le lancement de la Commission mixte permanente de coopération Ghana-Maroc à Rabat”, a-t-elle relevé, faisant part de sa disposition à collaborer avec l’ambassadeur du Maroc au Ghana afin de renforcer davantage les relations bilatérales, qui remontent à plusieurs décennies.

Par ailleurs, Mme. Botchwey a salué la contribution du Royaume au développement des ressources humaines de son pays, en offrant des bourses aux jeunes Ghanéens pour étudier dans les universités marocaines.

De son côté, Mme Ouadil a fait part de sa détermination de renforcer davantage la coopération entre les deux pays, pour faciliter la mise en œuvre des accords signés entre les deux pays, lors de la visite de SM le Roi Mohammed VI à Accra en février 2017.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer